Rechercher

Visite guidée des lieux emblématiques de « Mrs Maisel » du New York des années 50

Tandis que la série achève sa quatrième saison, les fans peuvent en découvrir davantage sur l’histoire de New York à bord d’une Chevrolet Bel Air de 1957

  • L’emplacement original du Gaslight Cafe, où Midge fait ses débuts dans le stand-up. (Avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)
    L’emplacement original du Gaslight Cafe, où Midge fait ses débuts dans le stand-up. (Avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)
  • La Chevrolet Bel Air 1957 vert citron utilisée dans "The Marvelous Mrs. Maisel Sites Tour" . (Jackie Hajdenberg / JTA)
    La Chevrolet Bel Air 1957 vert citron utilisée dans "The Marvelous Mrs. Maisel Sites Tour" . (Jackie Hajdenberg / JTA)
  • Jeff Slatnick, propriétaire du Music Inn, est souvent assis à l’extérieur du magasin. Il est un fan de « The Marvelous Mrs. Maisel ». (Avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg/JTA)
    Jeff Slatnick, propriétaire du Music Inn, est souvent assis à l’extérieur du magasin. Il est un fan de « The Marvelous Mrs. Maisel ». (Avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg/JTA)
  • The Music Inn offre une sélection de disques vintage, comme cet album des Marx Brothers (Courtesy of Jackie Hajdenberg / JTA)
    The Music Inn offre une sélection de disques vintage, comme cet album des Marx Brothers (Courtesy of Jackie Hajdenberg / JTA)
  • Voyage dans le temps dans le confort d’une Chevrolet Bel Air 1957 (avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)
    Voyage dans le temps dans le confort d’une Chevrolet Bel Air 1957 (avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)
  • Le Caffe Reggio, où Domenico Parisi a introduit le premier cappuccino en Amérique (avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)
    Le Caffe Reggio, où Domenico Parisi a introduit le premier cappuccino en Amérique (avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)

New York Jewish Week – « The Marvelous Mrs. Maisel » a diffusé le dernier épisode de sa quatrième saison vendredi dernier, mais si vous n’êtes pas tout à fait prêt à dire au revoir à Midge et au reste de la bande de Juifs, vous pouvez découvrir les lieux emblématiques de la série, dans Manhattan, depuis le siège arrière d’une voiture de collection.

Depuis fin 2019, la visite guidée « The Marvelous Mrs. Maisel » proposée par la société On Location Tours accompagne les fans de la série à succès d’Amazon vers sept endroits mythiques de la série. Initialement proposée à bord d’un bus et après une pause au plus fort de la pandémie, les visites sont de nouveaux proposées, cette fois à bord d’une Chevrolet Bel Air de 1957. Cette voiture a d’ailleurs fait une apparition dans la deuxième saison de la série, comme voiture du père de Midge, Abe Weissman, avec laquelle la famille se rend dans les Catskills.

Pour 150 $ par personne, vous pouvez occuper jusqu’à trois places, comme l’annonce le prospectus promotionnel d’On Location. « Perdez-vous dans Manhattan, découvrez les principaux sites touristiques et découvrez en exclusivité où vos personnages préférés sont nés! » promet la société.

(La société On Location indique clairement que « The Marvelous Mrs. Maisel Sites Tour » n’est ni affilié, ni approuvé ni lié d’une quelconque manière à « The Marvelous Mrs. Maisel » ou à Amazon Studios, et que le titre « The Marvelous Mrs. Maisel » est une marque déposée d’Amazon.)

Par amour du journalisme, j’ai attrapé une place pour vous donner un avant-goût de la visite.

Un des arrêts se situe à l’emplacement original du Gaslight Cafe, sur MacDougal Street à Greenwich Village, où Midge commence dans le stand-up. Bien que le café n’ait existé que de 1958 à 1971 – aujourd’hui, c’est un élégant bar à cocktails appelé The Up & Up –, le quartier regorge de clubs de standup, tels le Comedy Cellar ou le Village Underground, où les jeunes comiques d’aujourd’hui font leurs débuts et les plus confirmés jouent à guichets fermés.

L’emplacement original du Gaslight Cafe, où Midge fait ses débuts dans le stand-up. (Crédit : Jackie Hajdenberg / JTA)

Parmi les autres endroits mythiques de la visite, on retient par exemple le Caffe Reggio (119 MacDougal St.), où l’immigrant italien Domenico Parisi introduit le premier cappuccino en Amérique et où Abe Weissman (Tony Shalhoub) rencontre son avocat, alors qu’il a des problèmes avec Bell Labs.

Il y a aussi le Music Inn (169 W. 4th St.), où les clients peuvent découvrir des disques vintage et une variété d’instruments à cordes, et où Joel (Michael Zegen) entend le stand-up de Midge sur un disque pour la première fois. De même que le Lutzi’s Butcher Shop (Albanese Meat and Poultry au 238 Elizabeth St.) dans lequel, dans le premier épisode, Midge fait des courses pour la rupture du jeûne de Yom Kippour et s’exclame, « Nous avons eu le rabbin ! »

Jeff Slatnick, propriétaire du Music Inn, est souvent assis à l’extérieur du magasin. Il est un fan de « The Marvelous Mrs. Maisel ». (Crédit : Jackie Hajdenberg/JTA)

On s’arrête également devant le restaurant fictif City Spoon (filmé en fait à La Bonbonnière au 28 Eighth Ave.), où Midge et Joel prennent un en-cas après leur mariage, comme devant la célèbre arche de Washington Square Park, qui sert de toile de fond à de nombreuses séries et films.

Dans la première saison de « Maisel », Midge rejoint, au niveau de l’arche, une manifestation contre de nouvelles constructions, une manifestation emmenée par Jane Jacobs (Alison Smith), véritable militante impliquée tout au long des années cinquante et soixante à la protection de Greenwich Village des plans de développement ambitieux de l’urbaniste Robert Moses.

Dans cet épisode, Midge attrape le micro lors de la manifestation pour expliquer : « Je suis tombée sur cette manifestation et je me suis dit: « Tant de femmes au même endroit … C’est deux collants pour le prix d’un?’ »

La tournée n’inclut pas deux des lieux juifs emblématiques de la série, dont le East Midwood Jewish Center à Brooklyn, qui fait quelques apparitions tout au long de la série comme plan intérieur de la synagogue familiale.

La série évoque également le mythique Stage Deli, sur la 7e Avenue et la 54e Rue, où Midge et Susie (Alex Borstein) tiennent leurs réunions d’affaires autour de sandwichs au pastrami et aux cornichons. Hélas, la charcuterie, fondée en 1937 par l’immigrant juif russe Max Asnas, a fermé ses portes en 2012.

Le Caffe Reggio, où Domenico Parisi a introduit le premier cappuccino en Amérique (avec l’aimable autorisation de Jackie Hajdenberg / JTA)

Selon notre guide Stephanie Windland (qui est également actrice, naturellement), vêtue d’un manteau, d’une robe, d’un chapeau et de gants de style années cinquante, l’intérêt de la visite ne réside pas seulement dans les destinations, mais aussi dans le voyage lui-même.

Elle me confie aimer par dessus tout le regard des passants et le sentiment que donne aux passagers le fait de parcourir la ville à bord d’une voiture de collection.

« Cela donne aux gens l’impression d’être des célébrités », a-t-elle déclaré à propos de la voiture, qui attire l’attention.

Windland est reconnaissante au chargé des repérages, sur la série, d’avoir trouvé des endroits qui n’ont pas besoin de beaucoup de travail pour ressembler à leur version de la fin des années 1950. Caffe Reggio, par exemple, a toujours sa machine à expresso d’origine, et l’émission a utilisé les vrais plats du café pour les scènes qui y ont été tournées.

« On a l’impression de faire un voyage dans le temps », a-t-elle déclaré.

Le café est également célèbre pour ses trésors italiens, notamment une toile authentique du Caravage et un banc du palais de la famille Médicis à Florence sur lequel les clients peuvent s’asseoir.

Pendant que nous parlions, Windland et moi, j’ai réalisé que ses vêtements m’étaient familiers. De toute évidence, ce sont les mêmes que ceux que porte Midge lorsqu’elle travaille chez B. Altman, un grand magasin aujourd’hui disparu, fondé par un Juif, et qui avait autrefois son siège social sur la Cinquième Avenue et la 34e Rue.

La Chevrolet Bel Air 1957 vert citron utilisée dans « The Marvelous Mrs. Maisel Sites Tour » . (Jackie Hajdenberg / JTA)

La robe et le manteau carmin de Windland, qu’elle et les autres guides ont commandé sur une boutique Etsy, sont de couleur différente de celles que portent Midge et les autres employés.

« Je ne peux pas porter le coloris argent aussi bien qu’elle », plaisante Windland.

Windland porte également des talons d’une hauteur raisonnable, compatibles avec un rythme parfois effréné, avec trois visites d’affilée.

Et qu’en est-il des gants et de son chapeau ? Ah, ils viennent d’Amazon !

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...