Yahadout HaTorah dit « non » à une entrée dans un gouvernement Gantz-Lapid
Rechercher

Yahadout HaTorah dit « non » à une entrée dans un gouvernement Gantz-Lapid

Benny Gantz et Yair Lapid feront finalement bien liste commune aux prochaines législatives, une alliance dénoncée par le parti ultraorthodoxe, qui soutiendra Benjamin Netanyahu

Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui est également dirigeant du parti ultra-orthodoxe YaHadout HaTorah, parle aux journalistes après avoir donné sa démission au Premier ministre  Benjamin Netanyahu  à Jérusalem, le 26 novembre 2017 (Crédit : AFP/GALI TIBBON)
Le vice-ministre de la Santé Yaakov Litzman, qui est également dirigeant du parti ultra-orthodoxe YaHadout HaTorah, parle aux journalistes après avoir donné sa démission au Premier ministre Benjamin Netanyahu à Jérusalem, le 26 novembre 2017 (Crédit : AFP/GALI TIBBON)

Le parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah a annoncé qu’il ne deviendrait pas membre d’un gouvernement dirigé par le nouveau parti Kakhol lavan de Benny Gantz et Yair Lapid.

Alors que la formation s’était montrée ouverte à une entrée dans un gouvernement aux côtés de Gantz, l’alliance de l’ancien chef d’état-major conclue avec Lapid hier soir l’a rendu persona non grata à leurs yeux.

« Nous continuerons à nous battre par tous les moyens possibles pour faire réélire Netanyahu, par responsabilité pour l’unité de la nation, l’avenir du judaïsme ultraorthodoxe, le caractère juif de l’État, les valeurs religieuses et la tradition juive, » assurait Yahadout HaTorah dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...