Yémen: 16 morts dont 7 enfants dans deux raids aériens
Rechercher

Yémen: 16 morts dont 7 enfants dans deux raids aériens

Les deux raids attribués à la coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen, ont visé une habitation de la localité de Qohtoba dans la province de Daleh, dans le sud du Yémen

Un petit yéménite fait une prière près des tombes des enfants tués lorsqu'un bus a été touché par une frappe aérienne dirigée par les saoudiens  qui a visé le marché de Dahyan la veille dans la province de Saada, bastion des Houthis, photo prise le 4 septembre 2018 (Crédit : AFP PHOTO / STRINGER)
Un petit yéménite fait une prière près des tombes des enfants tués lorsqu'un bus a été touché par une frappe aérienne dirigée par les saoudiens qui a visé le marché de Dahyan la veille dans la province de Saada, bastion des Houthis, photo prise le 4 septembre 2018 (Crédit : AFP PHOTO / STRINGER)

Seize personnes, dont sept enfants et quatre femmes, ont été tués mardi dans un double raid aérien sur un district sous contrôle des rebelles Houthis dans le sud du Yémen, selon un responsable local et un médecin.

Les deux raids attribués par le responsable local à la coalition menée par l’Arabie saoudite au Yémen, ont visé une habitation de la localité de Qohtoba dans la province de Daleh, dans le sud du Yémen.

« Une famille entière a été tuée (…) et le reste des morts sont des secouristes qui ont péri lors du second raid », a déclaré ce responsable joint au téléphone depuis Dubaï et qui a requis l’anonymat.

Des témoins ont affirmé que les corps avaient été extraits des décombres de l’habitation qui a été sérieusement endommagée.

Un médecin de l’hôpital d’Ibb, située pas loin du lieu des raids, où les victimes ont été transportées a confirmé qu’il y avait eu 16 morts, dont « sept enfants et quatre femmes ».

La télévision Al-Massirah contrôlée par les rebelles a accusé la coalition menée par Ryad d’avoir lancé ces raids.

Le porte-parole de la coalition, contacté par l’AFP, n’a pas réagi dans l’immédiat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...