Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Yémen: un pétrolier lié à Israël arraisonné dans le golfe d’Aden

22 membres d'équipage - aucun Israélien - se trouvaient à bord au moment de l'attaque, selon des responsables américains de la défense ; aucun groupe ne s'est manifesté pour revendiquer l'attentat

Sur une photo non datée publiée par Zodiac Maritime, on voit le pétrolier Central Park. Des attaquants se sont emparés du pétrolier lié à Israël au large des côtes d'Aden, au Yémen, le 26 novembre 2023, selon les autorités. (Crédit : Zodiac Maritime via AP)
Sur une photo non datée publiée par Zodiac Maritime, on voit le pétrolier Central Park. Des attaquants se sont emparés du pétrolier lié à Israël au large des côtes d'Aden, au Yémen, le 26 novembre 2023, selon les autorités. (Crédit : Zodiac Maritime via AP)

Un pétrolier appartenant à une société liée à Israël a été arraisonné dimanche dans le golfe d’Aden, au large du Yémen, a déclaré un responsable militaire américain, confirmant l’information d’une firme de sécurité maritime.

« Il semblerait qu’un nombre indéterminé d’individus armés non identifiés se soient emparés du navire Central Park dans le golfe d’Aden le 26 novembre », a déclaré ce responsable à l’AFP, ajoutant que « les forces américaines et de la coalition se trouvent dans les environs et suivent de près la situation ».

La société de sécurité maritime Ambrey avait auparavant annoncé l’arraisonnement d’un pétrolier lié à Israël au large des côtes du Yémen, dans le dernier incident en date sur la même zone.

« L’événement est probablement lié à des acteurs étatiques », a commenté Ambrey, précisant que le navire, qui appartient à une société basée au Royaume-Uni et liée à Israël, avait reçu des menaces des rebelles yéménites Houthis, soutenus par l’Iran.

Selon Ambrey, l’armateur du navire, Zodiac Maritime, a indiqué que parmi les 22 membres d’équipage figurent des ressortissants russes, vietnamiens, bulgares, indiens, géorgiens et philippins, ainsi qu’un capitaine turc.

L’arraisonnement intervient après qu’un cargo appartenant à un hommes d’affaires israélien a été endommagé lors d’une attaque iranienne présumée au drone dans l’océan Indien vendredi, et une semaine la capture par les Houthis d’un cargo lié à Israël dans le sud de la mer Rouge.

Les rebelles yéménites ont menacé de s’en prendre à des navires israéliens et appartenant à des alliés d’Israël naviguant en mer Rouge, en représailles à la guerre menée par l’armée israélienne contre le groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas à Gaza où une trêve de quatre jours est entrée en vigueur vendredi.

Cargo saisi

La guerre a éclaté, le 7 octobre, après l’assaut meurtrier commis par le Hamas sur le sol israélien – une attaque qui a fait 1 200 morts, des civils en majorité. Les terroristes ont aussi kidnappé au moins 240 personnes qui sont actuellement retenues en captivité dans la bande de Gaza.

Israël a riposté par une campagne militaire dont l’objectif est de renverser le Hamas au pouvoir à Gaza et de libérer les otages.

Les Houthis ont annoncé dimanche dernier la saisie en mer Rouge d’un cargo dont le propriétaire est israélien, affrété par un groupe nippon et battant pavillon des Bahamas.

Les rebelles font partie de ce qu’ils qualifient d' »axe de la résistance » contre Israël, avec des groupes soutenus par l’Iran, comme le Hamas ou le Hezbollah libanais.

Ils ont tiré une série de drones et de missiles en direction d’Israël et de nombreux engins ont été interceptés par les défenses israéliennes ou des bateaux de guerre américains.

L’arraisonnement du Central Park a eu lieu au large de la ville portuaire yéménite d’Aden. Un navire marchand se trouvant sur zone a signalé que le pétrolier a été « approché par huit personnes, portant des uniformes militaires, à bord de deux embarcations », selon Ambrey.

La firme maritime a rappelé que les Houthis avaient menacé d’attaquer le pétrolier samedi s’il ne se détournait pas vers le port de Hodeida et qu’un navire de guerre de la coalition américaine a intercepté le message des rebelles et demandé à Central Park de ne pas en tenir compte.

Ces attaques surviennent alors que le transport maritime mondial est de plus en plus souvent pris pour cible dans la guerre entre Israël et le Hamas.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.