Yom HaShoah : Gal Gadot pleure devant une vidéo de son grand-père
Rechercher

Yom HaShoah : Gal Gadot pleure devant une vidéo de son grand-père

La star de cinéma israélienne affirme qu’elle n’avait jamais vu la vidéo d'elle avec son grand-père, dont toute la famille a été assassinée à Auschwitz

Capture d'écran d'une vidéo partagée par Gal Gadot à l'occasion du jour du Souvenir de l'Holocauste le 12 avril 2018, dans laquelle la star de cinéma israélienne touche le visage de son défunt grand-père Abraham Weiss, un survivant de l'Holocauste dont la famille a été tuée à Auschwitz (Capture d'écran : Instagram)
Capture d'écran d'une vidéo partagée par Gal Gadot à l'occasion du jour du Souvenir de l'Holocauste le 12 avril 2018, dans laquelle la star de cinéma israélienne touche le visage de son défunt grand-père Abraham Weiss, un survivant de l'Holocauste dont la famille a été tuée à Auschwitz (Capture d'écran : Instagram)

La star de cinéma israélienne Gal Gadot a déclaré qu’elle avait pleuré le jour du Souvenir de l’Holocauste après avoir vu une vidéo d’elle avec son défunt grand-père, un survivant de l’Holocauste dont la famille a été tuée à Auschwitz.

Dans un post sur Instagram incluant la vidéo, Gadot a dit qu’elle avait passé la nuit précédente à chercher une photo de son grand-père, quand son assistante lui a montré la vidéo.

« Elle n’avait aucune idée que le jour du Souvenir de l’Holocauste était aujourd’hui et ne savait pas que j’avais cherché une photo de lui toute la nuit », a écrit Gadot, qui peut être vue en train de toucher le visage de son grand-père dans la vidéo.

« Je n’ai pas été surprise… Mon grand-père est toujours avec moi… Ce n’est pas la première fois qu’il sort de nulle part… C’est comme ça qu’il était… Avec son sens de l’humour unique et toujours là pour nous », dit-elle de son grand-père Abraham Weiss.

« Même s’il a connu l’enfer, même s’il a perdu TOUTE sa famille à Auschwitz, il a choisi de croire au bien », a ajouté Gadot. « Tu me manques saba. Je t’aime », dit-elle, utilisant le mot hébreu pour grand-père.

I was looking for a photo of you all night on my phone but I couldn't find one, so I wanted to ask mom to send me one but she didn't answer..that's the annoying thing about traveling.. There's always something you need that you left back home. And then I got into the car, going to work out with stunts and meetings with PJ for WW, and Katy, my assistant goes "Hi, I found this real sweet video of you and I think your grandpa".. She had no idea today is the holocaust remembrance day, and didn't know I was looking for a photo of him/us all night… I wasn't surprised.. My grandpa is always with me.. That's not the first time he pops out of nowhere.. That's how he used to be.. With his special sense of humor and always there for us. Even though he went thru hell. Lost his ENTIRE family in Auschwitz.. He chose to believe in good. I miss you saba. I love you. And thanks for helping out with finding a photo of us. I've never seen this video before and it made me cry. And as I think of you today, at this very moment of remembrance, which is also a call for all of us to act against discrimination of any kind. Anywhere in the world.

A post shared by Gal Gadot (@gal_gadot) on

Gadot a affirmé qu’elle avait été émue aux larmes devant la vidéo, qu’elle n’avait jamais vue auparavant.

« Je pense à toi aujourd’hui, durant cette commémoration, qui est également un appel à nous tous à agir contre la discrimination de toute nature. Partout dans le monde », a déclaré Gadot.

Jeudi était la Journée nationale du souvenir de l’Holocauste en Israël, qui marque la disparition de six millions de Juifs tués par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Dans une entrevue avec Rolling Stone en août, Gadot a parlé de l’influence qu’avait eu sur elle son grand-père.

« Toute sa famille a été assassinée – c’est impensable », a déclaré Gadot à propos de Weiss, qui était adolescent en Tchécoslovaquie pendant l’Holocauste.

« Il m’a beaucoup affecté. Après toutes les horreurs qu’il avait vues, il était comme cet oiseau abîmé, mais il était toujours optimiste, positif et plein d’amour. Si j’avais été élevée dans un endroit où ces valeurs n’étaient pas si fortes, les choses seraient différentes. Mais c’était très facile pour moi de comprendre tout ce pour quoi Wonder Woman se bat », avait-elle déclaré dans l’interview.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...