Rechercher

Yvan Attal, Charlotte Gainsbourg et leur fils réunis dans « Les choses humaines »

Dans son dernier film inspiré du roman de Karine Tuil, Yvan Attal fait tourner sa femme, Charlotte Gainsbourg, ainsi que leur fils Ben

Dans “Les choses humaines”, inspiré du puissant roman de Karine Tuil (Gallimard) autour d’une affaire de viol qui nous parle aussi de domination, des faux-semblants et du culte de la performance, Yvan Attal, père d’un garçon et de deux filles, questionne la façon de respecter la victime et la présomption d’innocence.

Pour acteur principal, Yvan Attal a choisi son fils, Ben. Un premier rôle pour un film grave mais important.

L’histoire raconte la vie d’Alexandre, le fils d’un journaliste star de la télé et d’une philosophe féministe, un couple séparé… De retour des États-Unis, le jeune homme part en soirée avec Mila (Suzanne Jouannet), la fille du compagnon de sa mère. Le lendemain, la jeune femme accuse Alexandre de l’avoir violée. Commence alors un bras de fer juridique et moral.

Autour de ces deux personnages, leurs parents dont ceux de Ben, joués par Pierre Arditi et Charlotte Gainsbourg, se déchirent. Le père du jeune homme propose notamment de conclure un accord financier pour éviter la prison à son fils.

Ben Attal dans « Les choses humaines » d’Yvan Attal (capture d’écran YouTube)

« C’est juste la perception de cette soirée qui diverge entre ces deux personnes », explique Ben Attal cité par Franceinfo.

“Je suis le père d’un garçon et de deux filles. En lisant le livre de Karine Tuil, j’étais ballotté. Je pouvais m’identifier à tous les parents. Je me suis rendu compte que c’était très difficile de juger”, ajoute Yvan Attal sur le plateau de Quotidien diffusé sur TMC avant de poursuivre : “On voit des gens qui jugent à l’emporte pièces un tas d’histoires. Mais celles-ci ne peuvent être jugées qu’au tribunal. Si les magistrats, si toute la machine juridique a besoin de 30 mois de travail pour comprendre et juger une affaire, comment pouvons-nous le faire nous, derrière notre ordinateur, en quatre secondes.”

Un film en famille

En plus de Ben Attal, Charlotte Gainsbourg, actrice et épouse d’Yvan Attal endosse elle aussi un rôle important. Charlotte Gainsbourg joue le rôle de la mère de Ben, ce qu’elle est vraiment dans la vie.

Charlotte Gainsbourg dans « Les choses humaines » d’Yvan Attal (capture d’écran YouTube)

« Tous les deux, on était prêts à le faire directement, explique Ben Attal au micro de RTL. Pour moi, c’était une aventure tellement extraordinaire et immense qu’il n’a jamais été question de ne pas le faire ».

Mais le défi de voir son fils jouer le rôle d’un violeur présumé est loin d’être un problème pour le réalisateur.

“J’avais tourné avec Ben dans ‘Mon chien stupide’, je voulais recommencer. On avait tourné une scène qui m’avait beaucoup touché et je voulais recommencer. Quant à Charlotte, j’avais besoin de sa mère. Je me suis dit qui mieux que sa mère pour jouer sa mère ? Il y a des choses qui se passent entre eux dans le film… il y a de vraies émotions”, expliquait Yvan Attal sur le plateau de Quotidien en fin de semaine dernière.

Le réalisateur se réjouit d’avoir ainsi assisté à de vrais moments d’émotions.

Yvan Attal, en avril 2014 sur le plateau de ‘On n’est pas couché’ (Crédit : Capture d’écran YouTube)

Le film est à retrouver en salles mercredi 1er décembre. À noter un incroyable plan-séquence réglé comme un ballet lors des plaidoiries de l’accusation et de la défense.

C’est la sixième fois que Charlotte Gainsbourg tourne sous la direction de son mari.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...