14 000 soldats israéliens reçoivent des cadeaux de donateurs chrétiens
Rechercher

14 000 soldats israéliens reçoivent des cadeaux de donateurs chrétiens

Des soldats seuls ou ceux dans le besoin recevront des donations en grâce à une Association internationale de Chrétiens et de Juifs

Des soldats israéliens à la frontière sud d'Israël avec Gaza, le huitième jour de l'opération Bordure protectrice, le 15 juillet 2014 (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)
Des soldats israéliens à la frontière sud d'Israël avec Gaza, le huitième jour de l'opération Bordure protectrice, le 15 juillet 2014 (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)

L’argent, faisant partie du programme de Cartes cadeaux de l’Association Internationale de Chrétiens et de Juifs, sera donné à l’approche du Nouvel An juif, qui est célébré dimanche, à 9 600 « soldats seuls », du personnel de l’armée israélienne, dont de nombreux sont de nouveaux immigrants, qui soit n’ont pas de famille en Israël ou ne sont pas en contact avec leurs familles.

Environ 9 600 soldats seuls recevront 110 euros chacun des 1,3 millions d’euros consacrés au programme, que l’association qui dirige en partenarait avec les Amis de l’Armée de Défense Israélienn et l’Association pour le Bien-être des Soladts d’Israël, a-t-on précisé dans le communiqué jeudi.

4 500 autres soldats de familles dans le besoin, qui ne sont pas des soldats seuls et donc ne répondent pas aux critères pour les bons, recevront 57 euros chacun pour les aider à « joindre les deux bouts », pouvait-on lire dans la déclaration de l’Association.

« La pauvreté croissante d’Israël affecte aussi ses soldats, a déclaré le rabbin Yechiel Eckstein, le fondateur de l’Association. Nous rendons hommage à ces soldats qui servent l’Etat d’Israël et nous protègent malgrés les difficultés économiques auxquelles ils font face chez eux ».

Sur la dernière décennie, l’Association a fourni des cadeaux similaires à des soldats seuls et dans le besoin pendant les vacances, y compris Hanukkah, Pessah et Rosh Hashanah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...