Rechercher

2 candidats juifs encore en course pour le Congrès US après le retrait de De Blasio

Dan Goldman, avocat lors de la première procédure de destitution de Trump, et Elizabeth Holtzman restent candidats dans le 10e District de New York, avec ses quartiers orthodoxes

Le maire de New York Bill de Blasio répond à des questions sur la gestion d'un enterrement à Brooklyn, le 29 avril 2020. (Capture d'écran YouTube)
Le maire de New York Bill de Blasio répond à des questions sur la gestion d'un enterrement à Brooklyn, le 29 avril 2020. (Capture d'écran YouTube)

New York Jewish Week via JTA — L’ancien maire Bill de Blasio a abandonné la course électorale au siège du 10e District de New York, mardi, laissant derrière lui toute une liste de candidats – et notamment deux candidats juifs.

De Blasio a déclaré dans une vidéo postée sur Twitter que « les gens cherchent une autre option » pour le district, qui comprend une partie du quartier de Lower Manhattan et une grande partie de Brooklyn, et notamment certains quartiers orthodoxes.

« Il est temps pour moi de quitter la politique électorale et de me concentrer sur d’autres manières de me mettre au service de la population », ajoute-t-il dans la vidéo suite à des sondages qui ont indiqué que l’ancien maire flirterait avec la dernière place avec seulement 5 % des votes, selon City & State New York.

Le même sondage révèle que Carlina Rivera, membre du Conseil municipal, serait en tête avec 17 % des votes, et que Yuh-Line Niou, membre progressiste de l’Assemblée, arriverait à la seconde place avec 14 %.

De Blasio a ajouté qu’il avait fait des erreurs dans le passé et qu’il souhaitait mieux faire à l’avenir.

« Je veux tirer les leçons de ces erreurs », a déclaré De Blasio. « L’expérience m’a parfois aussi appris l’humilité ».

Le maire de New York, Bill de Blasio, s’exprimant lors d’un rassemblement de la HIAS à New York, le 12 février 2017. (Gili Getz via JTA)

De Blasio avait réfléchi à se présenter au poste de gouverneur, cette année, et il s’était présenté en vain dans la course présidentielle en 2020.

Il avait semblé, à un moment, que De Blasio était sur le point de remporter le soutien des leaders orthodoxes de Borough Park après avoir présenté ses excuses pour un tweet qu’il avait écrit, dans lequel il condamnait des rassemblements organisés par des Juifs pendant le confinement de 2020 qui avait été imposé pour cause de COVID.

Dans une vidéo d’une réunion organisée par un activiste du mouvement hassidique Bobov, De Blasio était interrogé sur sa publication polémique. « Cela a été une erreur et je n’aurais jamais dû le faire », disait-il sur les images. « C’était un moment passionné et douloureux face à ce qui était en train de se passer dans la ville ».

Niou s’est elle-même trouvée en difficulté, la semaine dernière, quand elle a dit au Jewish Insider qu’elle soutenait le mouvement BDS (Boycott, Divestment and Sanctions) anti-israélien.

« Je crois dans le droit de manifester qui est, selon moi, un pilier fondamental des démocraties occidentales et je soutiens donc BDS », a déclaré Niou.

Dan Goldman, qui a été le plus important avocat dans la première procédure de destitution de l’ancien président Donald Trump, arrive troisième dans les sondages d’opinion avec 12 % des votes.

Le candidat au congrès du 10e District de New York Dan Goldman, le 19 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Mary Altaffer)

Yitzchok Fleischer, représentant de la communauté Bobov, a déclaré au journal New York Jewish Week qu’il opterait pour Goldman, qui est Juif, comme second choix après avoir fait part de son soutien à de Blasio, le mois dernier.

L’ancienne représentante Elizabeth Holtzman, qui est elle aussi juive, récolte 9 % dans les sondages, ce qui fait des candidats juifs encore en lice des acteurs encore significatifs dans les primaires. Holtzman, 80 ans, a servi au Congrès entre 1973 et 1981.

La candidate au congrès du 10e District de New York Elizabeth Holtzman, le 19 juillet 2022. (Crédit : AP Photo/Mary Altaffer)

Le représentant Mondaire Jones, qui est à la fois progressiste et pro-Israël, est encore dans la course  avec 7 % des intentions de vote et il est fort d’un trésor de guerre de 3 millions de dollars, selon City & State New York.

Le 10e District était jusqu’à présent représenté par Jerry Nadler, le seul membre juif de la Chambre représentant New York City. Il lutte actuellement dans le nouveau 12e district contre l’occupante du siège de longue date, Carolyn Maloney.

La Primaire démocrate pour le siège du District 10 aura lieu le 23 août.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...