4 Palestiniens arrêtés lors d’affrontements à Sheikh Jarrah
Rechercher

4 Palestiniens arrêtés lors d’affrontements à Sheikh Jarrah

Selon la police, des pierres et des cocktails Molotov ont été lancés vers les agents dans le quartier de Jérusalem-Est, alors que les manifestations de la nuit se poursuivent

Illustration : Des agents de la police des frontières montent la garde près d'une maison juive dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, le 22 juin 2021. (Jamal Awad/Flash90)
Illustration : Des agents de la police des frontières montent la garde près d'une maison juive dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, le 22 juin 2021. (Jamal Awad/Flash90)

Quatre Palestiniens ont été arrêtés lors d’affrontements qui ont éclaté dans le quartier de Sheikh Jarrah, poudrière de Jérusalem-Est, mardi soir.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées dans le quartier pour protester contre l’expulsion imminente de familles palestiniennes. Certains ont jeté des pierres et lancé des cocktails Molotov sur les agents, a indiqué la police.

Les quatre hommes ont été arrêtées pour suspicion de trouble à l’ordre public et ont été emmenés pour interrogatoire, a indiqué la police.

Les agents ont utilisé des méthodes de dispersion des émeutes pour évacuer les manifestants de la zone, où des manifestations et des arrestations ont lieu presque chaque nuit.

Les affrontements ont eu lieu quelques heures après que la police a enlevé les lourds blocs de béton utilisés comme bollards placés dans le quartier à la suite d’une attaque à la voiture bélier contre un poste de police monté sur place le mois dernier.

Sheikh Jarrah a été un foyer de tensions ces derniers mois, en raison d’une série d’expulsions en cours de plusieurs familles palestiniennes y vivant. Des Juifs israéliens, soutenus par des organisations d’extrême droite, ont réclamé les propriétés en vertu d’une loi de 1970 imposant le transfert des maisons détenues par la Jordanie aux mains des Israéliens.

Ces expulsions imminentes ont suscité la colère des Palestiniens et des Arabes israéliens et ont été condamnées par la communauté internationale. Elles ont été en partie responsables du conflit qui a opposé le Hamas et Israël le mois dernier dans la bande de Gaza.

Plus tôt mardi, trois personnes ont été arrêtées au cours d’affrontements entre Palestiniens et policiers lors de la démolition d’une boucherie dans le quartier de Silwan, à Jérusalem-Est.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...