Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Accusation de crimes de guerre déposée à la CIJ contre des réservistes de Tsahal

La référence à Amalek par l'un des soldats, démobilisé afin d'assister en personne au verdict rendu à La Haye, a entraîné le dépôt d'une plainte

Des manifestants brandissqnt des drapeaux israéliens et néerlandais, et tenant des photos des otages enlevés lors de l'attaque transfrontalière du Hamas en Israël le 7 octobre, lors d'une manifestation devant la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 11 janvier 2024 (Crédit : Patrick Post/AP)
Des manifestants brandissqnt des drapeaux israéliens et néerlandais, et tenant des photos des otages enlevés lors de l'attaque transfrontalière du Hamas en Israël le 7 octobre, lors d'une manifestation devant la Cour internationale de justice, à La Haye, aux Pays-Bas, le 11 janvier 2024 (Crédit : Patrick Post/AP)

Plusieurs réservistes de l’armée israélienne ont fait l’objet d’une plainte déposée auprès de la Cour internationale de justice (CIJ) dans le cadre de l’affaire de « génocide » en cours contre Israël, après s’être rendus à La Haye pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les crimes perpétrés par le groupe terroriste palestinien du Hamas le 7 octobre dernier, a rapporté la Douzième chaîne dimanche.

Selon le reportage, les soldats, qui avaient été démobilisés afin d’assister à la décision rendue vendredi dans la plainte pour « génocide » déposée par l’Afrique du Sud contre Israël, ont accordé une série d’interviews à des médias internationaux pour défendre la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Après la révélation d’un message sur les réseaux sociaux de l’un des réservistes, dans lequel il faisait référence à Amalek, l’ennemi biblique des anciens Israélites, en relation avec le Hamas, une plainte a été déposée auprès de la CIJ, demandant que les réservistes fassent l’objet d’une enquête dans le cadre de la plainte pour « génocide ».

Il aurait été conseillé aux réservistes de faire profil bas à la suite de l’incident ; ils sont depuis rentrés en Israël.

Dans un communiqué, l’unité du porte-parole de Tsahal a déclaré que les réservistes avaient reçu « les instructions habituelles pour ce type d’incident » et a ajouté qu’ils étaient « rentrés par un vol pré-programmé ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.