Allemagne : les agressions contre les réfugiés continuent d’augmenter
Rechercher

Allemagne : les agressions contre les réfugiés continuent d’augmenter

Le ministre allemand de l'Intérieur, inquiet face à ces actes de violence, a dénoncé "l'abrutissement partiel de (la) société"

Des réfugiés syriens qui ont fuit la ville assiégée d'Alep attendent à Bab al-Salama, dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque, le 6 février 2016. (Crédit : AFP/Bulent Kilic)
Des réfugiés syriens qui ont fuit la ville assiégée d'Alep attendent à Bab al-Salama, dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque, le 6 février 2016. (Crédit : AFP/Bulent Kilic)

Le ministre allemand de l’Intérieur s’est inquiété samedi de la progression des agressions contre les réfugiés dans le pays depuis le début de l’année, dénonçant « l’abrutissement partiel de (la) société ».

« La situation s’est encore dégradée dans les premiers mois de 2016 », a déclaré Thomas de Maizière (CDU) aux journaux du groupe de presse allemand Funke.

Depuis janvier, son ministère a recensé plus de 1 100 délits à l’encontre des réfugiés, dont 449 contre des foyers de réfugiés et 654 contre des réfugiés hors des foyers.

La crise des réfugiés a « agi comme un accélérateur », facilitant le passage à l’acte chez certains, a estimé le ministre.

En 2015, l’Allemagne a enregistré près d’un millier de délits contre les foyers de réfugiés, attribués à l’extrême droite, soit une hausse de 427 % en un an, concomitante à l’afflux de migrants dans le pays.

Depuis le début de l’année, le flux de migrants arrivant en Allemagne a diminué, dans le sillage de l’application de l’accord entre l’UE et la Turquie qui aboutit de facto à déléguer à Ankara la gestion du flux de migrants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...