Amar’e Stoudemire propose de rapprocher les Noirs et les Juifs
Rechercher

Amar’e Stoudemire propose de rapprocher les Noirs et les Juifs

L'ancienne star de la NBA qui vit et joue en Israël pour le Maccabi Tel Aviv juge que le "manque de leadership" dans la communauté noire a favorisé l'antisémitisme

Amare Stoudemire, le plus grand, conduit une initiative pour connecter les étudiants juifs et afro-américains à l'Université internationale de Floride. (Crédit: FIU Hillel via JTA)
Amare Stoudemire, le plus grand, conduit une initiative pour connecter les étudiants juifs et afro-américains à l'Université internationale de Floride. (Crédit: FIU Hillel via JTA)

Amar’e Stoudemire, ancien joueur star de la NBA, estime qu’il y a un « manque de leadership » dans la communauté noire qui a conduit à des expressions d’antisémitisme, et propose de rapprocher les Juifs et les Noirs.

Celui qui vit et joue professionnellement en Israël pour le Maccabi Tel-Aviv réagissait à un certain nombre de messages antisémites récemment publiés dans les réseaux sociaux par des sportifs et des célébrités noirs.

Il déclare au site web TMZ que la communauté noire a besoin d’éducation.

« Je pense, je sais qu’en étant dans la position où je suis, en tant que juif afro-américain qui apprend à un haut niveau, je pense qu’un changement de narratif se produit », commente-t-il. « Nous devons trouver un moyen d’enseigner la positivité à la prochaine génération ».

Amare Stoudemire a déclaré qu’en raison du vide au niveau du leadership, de nombreux Noirs se sont tournés vers le chef de Nation of islam, Louis Farrakhan, pour trouver l’inspiration. Farrakhan a à maintes reprises fait des commentaires antisémites, en ayant notamment comparé les Juifs aux termites, dénoncé ce qu’il appelle la « Synagogue de Satan », et fait l’éloge d’Adolf Hitler.

En janvier, le basketteur, sur Instagram, avait appelé à la fin de l’antisémitisme chez les Noirs en réponse à l’attaque à l’arme blanche perpétrée quelques jours auparavant au domicile d’un rabbin à Monsey, dans l’État de New York, lors d’une célébration de Hanoukka.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...