Rechercher

“Anzac Day”, le jour du souvenir en Australie et en Nouvelle-Zélande

Il est marquée dans les 2 pays à l'aube pour commémorer le début des premières attaques des soldats sur la péninsule de l'ouest de la Turquie le 25 avril 1915

Commémoration de l'Anzac Day à Sydney, en Australie, le 25 avril 2017. (Crédit : Daniel De-Cartel/AFP)
Commémoration de l'Anzac Day à Sydney, en Australie, le 25 avril 2017. (Crédit : Daniel De-Cartel/AFP)

Des milliers d’Australiens et de Néo-Zélandais ont assisté mardi aux cérémonies du souvenir de la bataille de Gallipoli à l’occasion de l’ « Anzac Day » et rendu hommage aux soldats engagés en Irak et en Afghanistan.

La Journée de l’Anzac (Anzac Day) est célébrée le 25 avril de chaque année en Australie et en Nouvelle-Zélande et c’est la principale fête nationale des deux pays.

Elle est chaque année marquée dans les deux pays à l’aube par une messe traditionnelle pour commémorer le début des premières attaques des soldats de l’Australian and New Zealand Army Corps (Anzac) sur la péninsule de l’ouest de la Turquie, au matin du 25 avril 1915.

Parmi les soldats déployés à Gallipoli au sein de l’Anzac, 11 500 ont péri. Cet épisode meurtrier de la Première Guerre mondiale a contribué à forger les identités de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande en tant que nations indépendantes.

En tournée en Afghanistan et en Irak, le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a salué la contribution actuelle des troupes australiennes.

Le nouveau Premier ministre australien Malcolm Turnbull (à droite) annonce son nouveau cabinet lors d'une conférence de presse  à Canberra, le 20 septembre 2015. A ses côtés,  la ministre des affaires étrangères  Julie Bishop (à gauche). (Crédit : Peter Parks/AFP)
Le nouveau Premier ministre australien Malcolm Turnbull (à droite) annonce son nouveau cabinet lors d’une conférence de presse à Canberra, le 20 septembre 2015. A ses côtés, la ministre des affaires étrangères Julie Bishop (à gauche). (Crédit : Peter Parks/AFP)

« Comme vos ancêtres il y a 100 ans, les Anzacs de la Première Guerre mondiale, vous êtes ici au Moyen Orient », a dit le chef du gouvernement aux militaires à Bagdad.

« Cette fois, c’est le terrorisme que vous combattez et vous êtes sur la ligne de front. »

Turnbull a également rencontré son homologue irakien Haider al-Abadi, auquel il a promis 110 millions de dollars australiens pour aider à la lutte contre le groupe Etat islamique.

Au total, 270 militaires australiens sont déployés en Afghanistan, et 780 autres participent à la lutte contre le groupe EI en Irak et en Syrie.

A Wellington, le gouverneur général de Nouvelle-Zélande, Patsy Reddy, a rappelé lors d’une cérémonie à laquelle participait le Premier ministre Bill English que l’année 1917, il y a un siècle, avait été la plus meurtrière pour les soldats néo-zélandais engagés sur le front ouest.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...