Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Au tour d’Orna Barbivai de défier Ron Huldaï à la mairie de Tel Aviv

Prévoyant de quitter la Knesset en août et soutenue par le chef de l'opposition Yair Lapid, l'élue de Yesh Atid est la principale adversaire du maire en poste depuis 25 ans

Carrie Keller-Lynn est la correspondante politique et juridique du Times of Israël.

La députée Orna Barbivai arrive aux négociations sur la réforme judiciaire à la résidence du président à Jérusalem, le 28 mars 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
La députée Orna Barbivai arrive aux négociations sur la réforme judiciaire à la résidence du président à Jérusalem, le 28 mars 2023. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Orna Barbivai, membre de l’opposition centriste, défiera à l’automne Ron Huldaï, le maire de longue date de Tel-Aviv, a déclaré mardi un porte-parole de Barbivai (Yesh Atid).

Ancienne ministre de l’Economie et générale de l’armée, Barbivai devrait annoncer sa candidature, évoquée depuis longtemps, dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle devrait démissionner du Parlement début août, après la fin de la session actuelle de la Knesset, a déclaré le porte-parole de Yesh Atid.

Huldaï dirige la municipalité de Tel-Aviv depuis 1998 et sera candidat à sa sixième réélection quinquennale consécutive le 31 octobre, date à laquelle les élections municipales auront lieu dans tout le pays.

Yesh Atid est un acteur majeur de la politique nationale centriste depuis son apparition en 2012, mais il n’a pas encore réussi à traduire ses succès à la Knesset à l’échelon municipal.

Ces dernières années, la formation a investi des ressources considérables dans l’élaboration de sa stratégie pour les élections municipales, et Tel Aviv serait un bond majeur par rapport à ses victoires actuelles dans des villes plus petites comme Hadera et Arad.

Née dans la ville d’Afula, dans le nord du pays, de parents immigrés irakiens et roumains, Mme Barbivai, âgée de 60 ans, s’est fait connaître au niveau national en ayant été la première femme nommée à une série de postes militaires de haut niveau.

En 2011, elle a été nommée à la tête de la Direction des effectifs de l’armée, en tant que première femme à détenir le grade de général de division au sein de l’armée israélienne.

Le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, prenant la parole lors d’une marche de protestation dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, à Tel Aviv, le 24 novembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

En 2019, Mme Barbivai est entrée à la Knesset sous la bannière de Yesh Atid, dans le cadre de son alliance de l’époque avec le parti Kakhol lavan, qui fait aujourd’hui partie du parti de HaMahane HaMamlahti de Benny Gantz.

Elle a été ministre de l’Economie de 2021 à 2022, pendant l’éphémère gouvernement codirigé par Yair Lapid, chef du parti Yesh Atid.

Mme Barbivai est également membre de l’équipe de négociation de Yesh Atid qui s’est réunie avec des représentants de la coalition pour tenter de trouver une solution de compromis pour la refonte du système judiciaire, avant que les discussions ne soient complètement gelées la semaine dernière.

Lapid, actuellement chef de l’opposition, soutient la candidature de Barbivai et sera à ses côtés lors de l’événement de lancement de mercredi.

Huldaï, 78 ans, également ancien officier militaire de carrière, a rejoint la politique une décennie après avoir pris sa retraite de l’armée de l’air avec le grade de général de brigade.

Il a été élu pour la première fois à la tête de Tel Aviv en 1998 avec One Tel Aviv, une liste affiliée au parti travailliste, et avait brièvement envisagé de se présenter à la Knesset en 2021 sous la bannière du parti HaIsraelim, un parti qu’il a rapidement mis en sommeil.

Par le passé, M. Huldaï a réussi à repousser les défis lancés par des politiciens nationaux, notamment les anciens législateurs Dov Khenin et Nitzan Horowitz, ainsi que l’ancien maire-adjoint Asaf Zamir, qui a ensuite brièvement occupé le poste de député avant d’être envoyé à New York.

Début juin, Reuven Ladianski, alors adjoint de Huldaï, a annoncé sa candidature à la mairie, déclarant que « c’est le pire mandat de Huldaï, la ville est en train de s’effondrer ».

Huldai a rapidement renvoyé Ladianski, invoquant une rupture de confiance entre les deux hommes.

Tel Aviv est le centre financier et économique d’Israël et, avec une population de 470 000 habitants, c’est la deuxième ville d’Israël après Jérusalem.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.