Autoroutes inondées et hausse du niveau du lac de Tibériade après les pluies
Rechercher

Autoroutes inondées et hausse du niveau du lac de Tibériade après les pluies

Une femme de 25 ans a été retrouvée à moitié consciente sous un pont de Jérusalem ; plus de 100 millimètres de pluie ont été enregistrés ces derniers jours dans certaines zones

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Une femme munie d'un parapluie par une journée pluvieuse d'hiver à Tel-Aviv, le 16 décembre 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Une femme munie d'un parapluie par une journée pluvieuse d'hiver à Tel-Aviv, le 16 décembre 2020. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

La vague d’hiver qui a frappé le pays avec des pluies torrentielles et des vents violents ces deux derniers jours s’est atténuée jeudi avec seulement des averses éparses dans certaines régions, qui devraient encore s’atténuer dans la nuit.

Le temps hivernal a provoqué des inondations dans certaines régions du pays, a fait monter le niveau du lac de Tibériade et un cas grave d’hypothermie a été signalé à Jérusalem

La femme, qui aurait 25 ans, a été retrouvée sur le bord de la route, à moitié consciente, sous un pont du tramway de Jérusalem, à l’embranchement d’Ora. Elle présentait des signes d’hypothermie grave et a été emmenée dans un état grave à l’hôpital Hadassah Ein Kerem, situé à proximité.

La police israélienne a déclaré jeudi que certaines routes étaient fermées en raison des inondations.

La route 90, une artère nord-sud qui passe par la région de la mer Morte, a été fermée dans les deux sens à deux endroits en raison des inondations causées par des ruisseaux dans la région. La route 234 au sud a été bloquée dans la zone du pont de Tze’elim et la police a dirigé le trafic vers d’autres routes, ont rapporté les médias israéliens.

Les 48 heures de pluie, qui dans certaines régions se sont traduites par plus de 100 millimètres d’averses, ont fait monter le niveau d’eau de la mer de Galilée. Le plus grand lac d’eau douce d’Israël, bien qu’il ne soit plus utilisé comme principale source d’eau potable, est toujours considéré comme un indicateur fiable des précipitations saisonnières. Le niveau du lac a augmenté de 5,5 centimètres pendant la période des pluies et se situe maintenant à 1,1 mètre en dessous de la ligne des hautes eaux.

Comme l’eau continue de s’écouler des collines du nord du pays et que la saison hivernale ne fait que commencer, on s’attend de plus en plus à ce qu’un barrage de sécurité destiné à empêcher le lac de déborder puisse être ouvert pour la première fois depuis 25 ans.

On attend encore de la pluie dans diverses régions du nord jusqu’à la limite nord du désert du Néguev au sud, ainsi que des orages.

Le temps devrait encore se calmer dans la nuit de jeudi à vendredi, avec seulement de légères averses dans certaines régions, et des températures en légère hausse sur le week-end.

Les prévisions de jeudi pour Jérusalem étaient de 14° Celsius, descendant à 9° C dans la nuit. À Tel-Aviv, il faisait 18° C et 14° C la nuit, et à Haïfa, 15° C et 13° C la nuit.

Mercredi, les rues se sont transformées en rivières dans certaines régions du pays. Les pluies ont également rempli les ruisseaux, provoquant le gonflement des chutes d’eau sur de nombreux itinéraires de randonnée populaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...