Rechercher

Aviv Kohavi : 1 500 Palestiniens ont été arrêtés ces derniers mois en Cisjordanie

Entre la mi-mars et début mai, 19 personnes ont été tuées dans une série d'attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Aviv Kohavi, assistant à une cérémonie du programme "Aharai !", au Mont Herzl à Jérusalem, le 17 juin 2022. (Crédit : Flash90)
Le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Aviv Kohavi, assistant à une cérémonie du programme "Aharai !", au Mont Herzl à Jérusalem, le 17 juin 2022. (Crédit : Flash90)

Le chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi a déclaré lundi que les troupes ont arrêté plus de 1 500 Palestiniens lors de raids quasi quotidiens en Cisjordanie, depuis qu’une opération a été lancée plus tôt cette année suite à une vague d’attaques terroristes meurtrières.

« Dans le cadre de l’opération, environ 1 500 personnes recherchées ont été arrêtées et des centaines d’attaques terroristes ont été déjouées », a déclaré Kohavi lors d’une conférence militaire, dans des propos fournis par Tsahal.

Entre la mi-mars et le début du mois de mai, 19 personnes ont été tuées dans une série d’attaques terroristes en Israël et en Cisjordanie, ce qui a incité Tsahal à lancer une opération d’arrestations baptisée « Breakwater ».

« L’augmentation du terrorisme découle en partie de l’impuissance des forces de sécurité de l’Autorité palestinienne, ce qui entraîne un manque de gouvernance dans certaines zones de Judée et de Samarie, et celles-ci constituent un terrain fertile pour le développement du terrorisme », a expliqué Kohavi.

« Comme toujours, même face à ce développement, notre engagement est de protéger les citoyens d’Israël, et notre mission est de contrecarrer le terrorisme. Nous atteindrons chaque ville, quartier, ruelle, maison ou sous-sol dans ce but », a-t-il dit.

« Notre activité va se poursuivre et nous sommes prêts à l’accroître si nécessaire », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...