Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Belgique : forte hausse des signalements d’actes antisémites

Comme en France, le nombre de signalements d'actes ou de messages antisémites est en forte hausse en Belgique depuis le 7 octobre

Des tags antisémites sur la boutique Dior de Bruxelles, en octobre 2023. (Crédit : capture d’écran X)
Des tags antisémites sur la boutique Dior de Bruxelles, en octobre 2023. (Crédit : capture d’écran X)

Comme en France, le nombre de signalements d’actes ou de messages antisémites est en forte hausse en Belgique depuis le début de la guerre Israël-Hamas, selon un rapport de l’organisme public belge de lutte contre les discriminations, Unia, publié jeudi.

Entre le 7 octobre 2023 (date des attaques du Hamas contre Israël, qui a provoqué le déclenchement de la guerre à Gaza) et le 7 décembre 2023, Unia a enregistré 91 signalements touchant au conflit.

« Dans 66 cas, il est clairement fait référence à l’origine juive » de la personne ou de la communauté visée, précise le rapport. D’un autre côté, « huit signalements font référence à l’origine palestinienne, à l’origine arabe et à la conviction religieuse musulmane », ajoute-t-il.

Ces 66 signalements de faits antisémites reçus en deux mois dépassent le nombre enregistré sur toute l’année 2022 dans ce pays où la communauté juive est estimée entre 30 000 et 40 000 personnes.

« Unia a reçu 4 à 5 signalements par mois relatifs à l’antisémitisme en 2022, pour un total de 57 signalements. On peut donc parler d’une nette augmentation des signalements de faits antisémites depuis le 7 octobre 2023 », souligne le rapport. La majorité concerne des messages de haine, dont plus de la moitié en ligne, précise Unia.

« Neuf signalements concernent un délit de haine (coups, graffitis, dommages commis avec un motif haineux) », poursuit cet organisme, qui est en contact avec les services de la police et du parquet pour certains cas.

Une enquête a été ouverte en novembre après la profanation du carré juif du cimetière de Marcinelle, un quartier de Charleroi, où au moins 85 tombes ont été dégradées et des objets et étoiles de David en bronze volés.

Le rapport note que « bien que la plupart des incidents (signalés) n’enfreignent pas la loi, ils créent de facto une atmosphère hostile, en particulier à l’égard des Juifs de Belgique ».

En France, dans un rapport publié dans la nuit de mercredi à jeudi, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a constaté aussi une « explosion » (+ 1 000 %) des actes antisémites après le 7 octobre. 1 676 actes antisémites ont été recensés en 2023 contre 436 en 2022.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.