Rechercher

Ben Gvir : « Cela fait des années que je n’ai pas scandé ‘Mort aux Arabes' »

"Je n'ai plus 16, 20 ou 25 ans... J'ai eu tort quand j'ai affirmé que tous les Arabes devaient être expulsés", a déclaré le député d'extrême droite

Le leader du parti Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, s'exprimant lors d'une conférence de presse en vue des prochaines élections, à Jérusalem, le 11 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le leader du parti Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, s'exprimant lors d'une conférence de presse en vue des prochaines élections, à Jérusalem, le 11 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le député d’extrême droite Itamar Ben Gvir a déclaré dimanche à la Douzième chaîne que « cela fait des années » qu’il n’a pas scandé « Mort aux Arabes ».

Interrogé au sujet d’une vidéo filmée vendredi au marché Mahane Yehuda de Jérusalem, lorsqu’il a fait taire un homme qui criait « Mort aux Arabes », le député a déclaré qu’il n’avait  » plus 16, 20 ou 25 ans… J’ai eu tort quand j’ai affirmé que tous les Arabes devaient être expulsés », a-t-il dit à la chaîne.

La Douzième chaîne a diffusé une vidéo de lui défilant à Hadera en mars, après une attaque terroriste meurtrière, entouré de partisans criant « Mort aux Arabes », qu’il n’a pas fait taire.

« Dois-je comprendre que je suis censé faire taire ce genre de manifestants à chaque instant ? », a répliqué Ben Gvur.

Le député a rétorqué que s’il avait lui-même changé, Mansour Abbas, le chef du parti islamiste Raam n’a pas changé. « Il y a un an, Mansour Abbas enlaçait des terroristes… à qui pensez-vous qu’il transfère encore de l’argent ? » a-t-il demandé.

Au sujet de la gauche israélienne, Ben Gvir a dit ne pas pensé qu’ils soient des « traîtres ».

« Il y en a bien évidemment ; je mettrais Ofer Cassif sur un vol aux côtés de Ayman Odeh. Mais les partisans de gauche sont, pour la plupart, mes frères. Je me bats aussi en leur nom », a-t-il dit.

La Douzième chaîne a également diffusé une interview datant de février 2021, dans laquelle le Premier ministre de l’époque, Benjamin Netanyahu, déclare que Ben Gvir ne sera pas ministre dans son gouvernement.

Ben Gvir a assuré que si on lui posait la question aujourd’hui, Netanyahu « donnerait une réponse différente ».

« J’admire et j’apprécie Netanyahu ; nous avons appris à nous connaître l’année dernière » a-t-il précisé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...