Rechercher

Bennett condamne le massacre de Boutcha, sans mentionner la Russie

Le Premier ministre s'est dit choqué par les images des scènes terribles et a condamné les violences en Ukraine ; il a aussi salué les efforts humanitaires israéliens

Un homme marche dans une rue au mileiu de plusieurs cadavres au sol à Bucha, au nord-ouest de Kiev, en Ukraine, le 2 avril 2022. (Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP)
Un homme marche dans une rue au mileiu de plusieurs cadavres au sol à Bucha, au nord-ouest de Kiev, en Ukraine, le 2 avril 2022. (Crédit : RONALDO SCHEMIDT / AFP)

Le Premier ministre Naftali Bennett a condamné mardi le massacre de civils à Boutccha, en Ukraine, mais n’a pas imputé à la Russie la responsabilité de ces atrocités.

« Nous sommes choqués par les images dures de Boutcha, des scènes terribles », a-t-il dit lors d’une visite d’un poste de l’armée en Cisjordanie, après avoir été interrogé sur ce que l’Ukraine et d’autres ont appelé un crime de guerre.

« Nous les condamnons de toutes nos forces », a ajouté Bennett.

Il a ajouté qu’il y a « d’énormes souffrances » en Ukraine et a souligné les efforts d’Israël, notamment l’établissement d’n hôpital de campagne dans l’ouest de l’Ukraine, « une fierté pour tous les Israéliens ».

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...