Rechercher

Bennett : les forces de l’ordre ont déjoué plus de 15 attentats terroristes

En visite sur la base militaire en Cisjordanie, le Premier ministre a déclaré que les attentats terroristes devaient servir de « signal d’alarme » pour corriger les erreurs

Le Premier ministre, Naftali Bennett, arrive au quartier général de l’armée de Beit El en Cisjordanie, le 5 avril 2022. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Le Premier ministre, Naftali Bennett, arrive au quartier général de l’armée de Beit El en Cisjordanie, le 5 avril 2022. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré mardi que les récents attentats terroristes qui ont endeuillé Israël devaient servir de signal d’alarme. Il a ajouté que plus d’une quinzaine d’autres attentats avaient été récemment déjoués.

« Les deux dernières semaines, au cours desquelles nous avons été confrontés à de graves attaques terroristes, sont un signal d’alarme pour nous tous », a déclaré Bennett aux journalistes, lors d’une visite à un poste militaire en Cisjordanie. Le Premier ministre a assuré que ces attentats devaient inciter les responsables des forces de l’ordre à prendre les mesures nécessaires « après des années de laisser aller, et à réparer ce qui doit être réparé du mieux que nous le pouvons ».

La chaine Kan a indiqué que le cabinet de sécurité de haut niveau se réunirait dimanche pour évoquer la montée des tensions avec les Palestiniens et les craintes de violence à l’occasion de Ramadan. Il s’agira de la deuxième réunion de cette formation en moins de deux semaines, plusieurs mois après sa toute dernière session.

Onze personnes ont été tuées lors d’attentats terroristes perpétrés à Beer Sheva, Hadera et Bnei Brak ces dernières semaines, attaques les plus meurtrières en Israël depuis plusieurs années. Les responsables ont exprimé leurs craintes d’une flambée de violence pendant le mois sacré du Ramadan et à l’approche de Pessah.

Bennett a assuré que les forces de l’ordre « agissaient actuellement de manière très offensive. Jusqu’à présent, Tsahal, le Shin Bet et la police israélienne ont déjoué plus de 15 attentats importants planifiées par des éléments terroristes en Cisjordanie et dans le reste d’Israël. »

Il a précisé que plus de 200 suspects avaient été arrêtés, des dizaines d’opérations menées et que plus de 400 personnes en lien avec l’État islamique ou d’autres
« organisations djihadistes extrémistes » avaient été identifiées. Les attentats de Beer Sheva et Hadera avaient été revendiqués par des adhérents à l’EI.

« Il me semble que tous les citoyens israéliens perçoivent les efforts déployés par la police et les forces de l’ordre dans le pays », a indiqué Bennett mardi. « Le sentiment de sécurité est pour nous un objectif très, très important. »

Le ministre de la Sécurité publique, Omer Barlev (à gauche), et le commissaire de la police israélienne, Kobi Shabtai (à droite), félicitent le policier qui a permis d’abattre un terroriste à Bnei Brak, la semaine dernière, le 5 avril 2022. (Crédit : Police israélienne)

Le Premier ministre a invité les citoyens à vaquer à leurs occupations quotidiennes, comme à l’accoutumée.

« Dans un avenir proche, nous serons dans une situation que je qualifie de ‘routine vigilante’ », a-t-il ajouté, notant que les citoyens « devaient reprendre leurs habitudes », et les forces de sécurité rester en état d’alerte. « J’invite tout le monde à se rendre au travail comme d’habitude, à envoyer les enfants à l’école, à sortir et se déplacer dans le pays. »

Depuis le début du Ramadan, Jérusalem a connu des émeutes au moment de la tombée de la nuit, ayant donné lieu à des dizaines d’arrestations et de blessés dans le cadre d’affrontements entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes.

Mardi toujours, le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Barlev, a remis une lettre de félicitations au policier qui a permis d’abattre le terroriste responsable de la mort de cinq personnes à Bnei Brak, la semaine passée, dont son collègue et partenaire, Amir Khoury.

« Le rare courage, dont vous-même et Amir avez fait preuve, est digne de tous les éloges et de notre admiration », a déclaré Barlev à l’officier, dont l’anonymat a été préservé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...