Benny Gantz, bientôt numéro 2 de l’Union sioniste ?
Rechercher

Benny Gantz, bientôt numéro 2 de l’Union sioniste ?

Le chef du parti, Avi Gabbay, aurait aussi promis de nommer l'ancien chef de l'armée israélienne, ministre de la Défense dans le cadre d'un futur gouvernement

Benny Gantz, ancien chef d'état-major de l'armée de défense israélienne, prend la parole lors de la Conférence annuelle sioniste mondiale, à Jérusalem, le 2 novembre 2017. (Miriam Alster / FLASH90)
Benny Gantz, ancien chef d'état-major de l'armée de défense israélienne, prend la parole lors de la Conférence annuelle sioniste mondiale, à Jérusalem, le 2 novembre 2017. (Miriam Alster / FLASH90)

Hadashot TV a déclaré vendredi soir que le chef de l’Union sioniste, Avi Gabbay, a offert à l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne, Benny Gantz, le titre de numéro 2 dans le cadre de l’alliance centre-gauche aux prochaines élections générales.

Dans un reportage, il est dit que Gabbay a également promis à Gantz d’être son candidat au poste de ministre de la Défense.

Vendredi dernier, le journal Maariv a rapporté que Gantz était en pourparlers avec Gabbay – qui est sous pression au sein du parti en raison de faibles performances dans les sondages – pour être candidat de l’Union sioniste au poste de Premier ministre lors des prochaines élections nationales.

Le journaliste du quotidien Maariv Ben Caspit a indiqué que des sources sérieuses dans l’Union sioniste, une alliance entre le parti travailliste et Hatnuah, auraient dit que dans le cadre d’un tel accord, Gabbay resterait président et premier sur la liste.

Gabbay a plus tard nié le rapport, disant à Kan Bet Radio « J’ai l’intention d’être Premier ministre. »

Le leader de l’Union sioniste, Avi Gabbay, prend la parole lors d’une conférence organisée par l’Institut israélien de la démocratie à Jérusalem le 11 mars 2018. (Yonatan Sindel / Flash90)

Cependant, il a dit qu’il serait heureux que Gantz rejoigne le parti et apporte son expérience et ses capacités à la politique israélienne.

Gantz, 58 ans, qui fut chef d’état-major de l’armée de février 2011 à février 2015, a supervisé la guerre de 2014 à Gaza.

Dans un rapport du contrôleur de l’Etat publié en février 2017, l’armée et lui-même ont fait l’objet de nombreuses critiques, affirmant qu’ils n’étaient pas suffisamment préparés pour faire face aux menaces des tunnels d’attaque du Hamas.

En janvier, lors d’une conférence à Eilat, M. Gantz a déclaré que cela « prendrait du temps » avant d’entrer en politique, mais a indiqué qu’il était en pourparlers avec plusieurs partis politiques.

En avril dernier, avec un autre ancien chef de l’armée, Gabi Ashkenazi, et un ancien ministre de l’Éducation du parti Yesh Atid, Rabbi Shai Piron, Gantz a lancé un mouvement social dans le but d’apaiser la société israélienne et encourager le dialogue entre Israéliens de diverses communautés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...