Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Blinken informe Netanyahu de l’interdiction de visa pour les résidents d’implantations violents

L'interdiction de visa pourrait être imposée dès la semaine prochaine, selon un responsable israélien

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des soldats israéliens retenant des résidents d'implantations après qu'ils ont pris d'assaut le village palestinien de Dayr Sharaf à la suite d'une attaque terroriste au cours de laquelle un conducteur israélien a été abattu, en Cisjordanie, le 2 novembre 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
Des soldats israéliens retenant des résidents d'implantations après qu'ils ont pris d'assaut le village palestinien de Dayr Sharaf à la suite d'une attaque terroriste au cours de laquelle un conducteur israélien a été abattu, en Cisjordanie, le 2 novembre 2023. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a notifié au Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de réunions jeudi que l’administration Biden s’apprêtait à annoncer une série d’interdictions de visas à l’encontre de résidents d’implantations israéliens impliqués dans des attaques contre des Palestiniens en Cisjordanie, a indiqué un responsable israélien au Times of Israel. Un fonctionnaire américain a confirmé le projet à l’AFP.

L’annonce ne comportera probablement que le nombre de résidents d’implantations interdits de séjour aux États-Unis, plutôt que leurs noms, a précisé le responsable israélien, expliquant que les États-Unis espèrent que l’anonymat aura un effet dissuasif sur ceux qui envisagent de s’en prendre à des Palestiniens qui ne sauront pas s’ils ont été inscrits sur la liste noire ou non.

L’interdiction de visa pourrait être imposée dès la semaine prochaine, selon le responsable israélien.

L’idée avait été annoncée pour la première fois le mois dernier dans une tribune du président américain Joe Biden publiée dans le Washington Post.

Au cours d’une conférence de presse tenue jeudi soir, Blinken a déclaré : « Nous attendons du gouvernement israélien qu’il prenne des mesures supplémentaires pour mettre un terme à cette situation. Et en même temps, nous envisageons de prendre nos propres mesures. »

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères français a déclaré jeudi que l’Union européenne devrait également envisager de sanctionner les résidents d’implantations violents qui attaquent les Palestiniens en Cisjordanie.

Un responsable israélien a déclaré au Times of Israel au début du mois que le gouvernement avait intensifié ses activités pour lutter contre ce phénomène qui, selon lui, est le fait d’un « noyau » de quelques centaines d’extrémistes tout au plus. Plusieurs arrestations ont en effet eu lieu ces dernières semaines.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.