Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Blinken va discuter de la réforme du système judiciaire avec Netanyahu

Selon Barbara Leaf, le secrétaire d'État voudrait entendre les avis des personnes "à l'intérieur et à l'extérieur du gouvernement"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontre le secrétaire d'État américain Antony Blinken dans son bureau à Jérusalem, le 25 mai 2021. (Crédit : Haim Zach / GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à droite, rencontre le secrétaire d'État américain Antony Blinken dans son bureau à Jérusalem, le 25 mai 2021. (Crédit : Haim Zach / GPO)

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a prévu de discuter des projets controversés du gouvernement de ligne dure du Premier ministre Benjamin Netanyahu concernant la refonte du système judiciaire israélien lors de sa visite à Jérusalem la semaine prochaine.

« Le secrétaire d’État aura l’occasion d’entendre un grand nombre d’Israéliens, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du gouvernement », a déclaré jeudi, la secrétaire d’État adjointe américaine pour les affaires du Proche-Orient, Barbara Leaf, lors d’une réunion téléphonique avec les journalistes en prévision de la visite de Blinken au Caire, à Jérusalem et à Ramallah de dimanche à mardi.

« Il est clair que la question des projets législatifs a suscité un débat intense au sein de la société israélienne… Aussi [Blinken] sera-t-il intéressé d’entendre les différents points de vue exprimés à ce sujet… à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement », a déclaré Leaf.

Cette réforme très controversée a suscité un mouvement de contestation inédit et issu de plusieurs secteurs professionnels en Israël.

Début janvier, le ministre de la Justice Yariv Levin a annoncé un projet de réforme du système judiciaire visant à accroître le pouvoir des élus sur celui des magistrats.

Cette réforme comprend notamment l’introduction d’une clause dite « dérogatoire » permettant au Parlement de surseoir aux décisions de la Cour suprême avec un vote à la majorité simple, et la modification du processus de nomination des juges.

Selon ses détracteurs, cette réforme, qui doit être soumise au Parlement à une date non précisée, met en péril le caractère démocratique de l’Etat d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.