Commémorations pour Ilan Halimi dimanche 14 février à Paris
Rechercher

Commémorations pour Ilan Halimi dimanche 14 février à Paris

La municipalité de Sainte-Geneviève-des-Bois, où a été retrouvé agonisant Ilan Halimi, organisera elle un hommage vendredi, mais sans public en raison de la crise sanitaire

Ilan Halimi, enlevé et assassiné en 2006. (Crédit : autorisation de Stephanie Yin/JTA)
Ilan Halimi, enlevé et assassiné en 2006. (Crédit : autorisation de Stephanie Yin/JTA)

15 ans après la mort d’Ilan Halimi, une commémoration sera organisée ce dimanche 14 février à 14h, au jardin Ilan Halimi, 54 rue de Fécamp dans le 12e arrondissement de Paris.

La cérémonie, « contre les crimes antisémites et tous les actes racistes », est organisée par le Réseau d’actions contre l’antisémitisme et tous les racismes, le Collectif des Juifves VNR, le Mémorial 98 et les Juives et Juifs révolutionnaires. D’autres organisations juives, de lutte contre l’antisémitisme, antiracistes, de gauche et d’extrême gauche soutiennent l’évènement*.

Un autre rassemblement organisé par la Ligue de défense juive aura lieu au même moment, dimanche à 14h, au 229 boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement de Paris, adresse de la boutique où travaillait Ilan Halimi.

La municipalité de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), où a été retrouvé agonisant Ilan Halimi, organisera elle un hommage vendredi, mais sans public en raison de la crise sanitaire. En 2019, des arbres plantés dans la ville en sa mémoire avaient été sciés. La mairie avait déposé plainte.

À Bagneux (Hauts-de-Seine), ville où Ilan a été retenu en otage, la maire et deux de ses élues – en charge du travail de mémoire et en charge de la lutte contre les discriminations –, déposeront des fleurs devant les plaques à sa mémoire, dans deux parcs de la ville : le parc Richelieu et le jardin Ilan Halimi.

Dimanche 14 février ???? Rassemblement en hommage à ILAN HALIMILa LDJ compte sur ses militants et sympathisants. Merci de partager

Posted by Ligue de Défense Juive – LDJ Paris on Sunday, February 7, 2021

Le 13 février 2006, en contrebas d’une voie de chemin de fer, Ilan Halimi, 23 ans, avait été retrouvé après avoir été torturé et séquestré par le « gang des barbares ». Il était mort lors de son transfert à l’hôpital.

Employé dans un magasin de téléphonie à Paris, il avait été piégé puis séquestré à Bagneux par le « gang des Barbares », qui espérait une rançon, avant d’être tué par Youssouf Fofana, qui purge depuis 2009 une peine de réclusion à perpétuité.

« Ce sont les stéréotypes antisémites les plus anciens qui ont mené à son assassinat : les Juifs seraient riches et maniganceraient dans l’ombre », écrivent les organisateurs du rassemblement au Jardin Ilan Halimi. « Depuis 2006, de l’école Ozar Hatorah à Toulouse jusqu’à l’Hypercacher de la Porte de Vincennes, onze hommes, femmes, enfants ou personnes âgées ont été tuées en France parce que Juives. Les actes antisémites et les violences racistes sont en augmentation, ici et ailleurs dans le monde. Les 24 jours qui ont amené à la mort tragique d’Ilan Halimi nous obligent à une détermination sans faille contre l’antisémitisme et contre toute forme de racisme. »

« Cet événement marque un tournant dans le combat antiraciste de gauche », ajoutent-ils. « Les organisateur-es, résolu-es à mener la lutte contre l’antisémitisme – d’où qu’il vienne, y compris dans leur propre camp politique – intègrent celle-ci dans le combat général contre tous les racismes. »

Ils appellent à ce qu’aucun drapeau national ne soit brandi, « afin de ne pas détourner le sens de cette commémoration », et au strict respect des mesures sanitaires.

*Liste d’organisations soutenant le rassemblement : Ayeka, Hashomer Hatzaïr, Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE), Une Autre Voix Juive (UAJV), Comité Adama Traoré, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), Collectif Nta Rajel, Association Ibuka, Collectif Golema, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), SOS Racisme, QTPOC autonomes Confédération Générale du Travail (CGT), Fédération syndicale unitaire (FSU), Union syndicale Solidaires, Solidaires Étudiant-e-s, Union Départementale des Syndicats CGT de Paris, UNEF (l’Union Nationale des Etudiants de France) Vigilance Informations Syndicales Antifascistes (VISA), Ensemble, Fédération Anarchiste (FA), Génération.s, Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Union Communiste Libertaire (UCL), Attac France, Action révolutionaire LGBQTI, Collectif Ecolo-Libertaire Anti-fasciste & Féministe (ELAfF), Collectif Irrécupérables, Editions syndicalistes, IPAM/CEDETIM, Jeune Garde, La Horde, Les Amis de La Révolution Prolétarienne (Revue), SIAMO, Séminaire ETAPE, Transgrrrls, RESOME, Aplutsoc – Arguments Pour la Lutte Sociale, PEPS (Pour une Ecologie Populaire et Sociale)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...