Contrebande d’armes depuis le Liban sous couvert de travaux agricoles
Rechercher

Contrebande d’armes depuis le Liban sous couvert de travaux agricoles

Un habitant d'un village druze arrêté avec 12 pistolets dans son tracteur près de Métula ; La police affirme que 80 armes ont été confisquées à la frontière nord cette année

La police israélienne déjoue une tentative de contrebande d'armes à la frontière avec le Liban, le 18 juin 2021. (Police israélienne)
La police israélienne déjoue une tentative de contrebande d'armes à la frontière avec le Liban, le 18 juin 2021. (Police israélienne)

Vendredi, les forces de l’ordre israéliennes ont déjoué une tentative de contrebande d’armes du Liban vers le nord d’Israël ; le suspect a été arrêté et les armes saisies, a annoncé la police.

Selon la police, un habitant d’Ein Qiniyye, un village druze du plateau du Golan, a été arrêté dans un champ près de la ville de Métula, à la frontière avec le Liban, alors qu’il tentait de faire passer la cargaison d’armes avec son tracteur, sous couvert d’activité agricole.

Les 12 pistolets qui se trouvaient dans le tracteur que le suspect conduisait, d’une valeur d’environ un demi-million de shekels, ont été saisis.

L’opération a été menée en coordination avec l’armée israélienne.

Douze tentatives de contrebande d’armes ont été déjouées le long de la frontière nord depuis le début de l’année 2021, et quelque 80 fusils et pistolets ont été confisqués, selon la police.

La police israélienne déjoue une tentative de contrebande d’armes à la frontière avec le Liban, le 18 juin 2021. (Crédit : Police israélienne)

Lundi, un soldat israélien a été légèrement blessé par des tirs amis alors qu’il empêchait une tentative de contrebande d’armes à feu à la frontière jordanienne. Vingt-et-une armes à feu dont plusieurs fusils d’assaut ainsi que des munitions ont été saisies.

Samedi dernier, les forces de l’ordre ont déjoué une tentative de vente d’armes dans la vallée du Jourdain. Neuf pistolets et deux fusils ont été confisqués et deux suspects ont été arrêtés.

Plus tôt ce mois-ci, les forces de l’ordre israéliennes ont arrêté un père et son fils arabes israéliens soupçonnés d’avoir introduit en contrebande une grande quantité de haschich et d’armes à feu en provenance du Liban, possiblement pour le compte de l’organisation terroriste du Hezbollah, selon l’armée.

Le Hezbollah contrôle depuis longtemps la zone adjacente à la frontière avec Israël, et il est peu probable qu’il n’ait pas été au courant de telles opérations de contrebande.

Le groupe terroriste est connu pour financer ses activités par la vente de drogue dans le monde entier, notamment en produisant de grandes quantités de haschich dans l’est du Liban.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...