Coronavirus : bouclage levé en Cisjordanie
Rechercher

Coronavirus : bouclage levé en Cisjordanie

Les magasins et les entreprises fonctionneront normalement à partir de mardi, tandis que les employés du gouvernement retourneront au travail après les vacances de l'Aïd el-Fitr

Des employés municipaux palestiniens désinfectent le parking d'un hôpital dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 12 mars 2020. (Flash90)
Des employés municipaux palestiniens désinfectent le parking d'un hôpital dans la ville de Ramallah en Cisjordanie, le 12 mars 2020. (Flash90)

L’Autorité palestinienne (AP) a mis fin à son bouclage de deux mois imposé pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus en Cisjordanie, a annoncé lundi le Premier ministre Mohammed Shtayyeh après une baisse régulière du nombre de nouveaux cas.

Les magasins et les entreprises fonctionneront normalement à partir de mardi, tandis que les employés du gouvernement retourneront au travail après les vacances de l’Aïd el-Fitr mercredi, a déclaré M. Shtayyeh lors d’une conférence de presse.

Les mosquées, églises et parcs publics rouvriront également, avec des consignes de distanciation sociale et les transports publics fonctionneront de nouveau. Les cafés et restaurants pourront rouvrir mais seront soumis à des restrictions qui seront annoncées dans les prochains jours, a-t-il ajouté.

« L’assouplissement des mesures et le retour progressif à la vie normale sont entrepris avec prudence », a déclaré M. Shtayyeh, avertissant qu’une augmentation du nombre de cas pourrait entraîner le rétablissement des restrictions.

L’Autorité palestinienne basée en Cisjordanie, a déclaré l’état d’urgence en mars pour lutter contre la propagation de la maladie Covid-19.

Plus de 400 cas ont été officiellement recensés en Cisjordanie et à Gaza, avec trois décès. A Gaza, enclave palestinienne dirigée par le groupe terroriste islamiste du Hamas, l’assouplissement des mesures a commencé il y a plusieurs semaines.

Le bouclage en Cisjordanie devait rester en vigueur jusqu’au 5 juin, mais a pris fin plus tôt avec peu de nouveaux cas annoncés ces dernières semaines.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...