Coronavirus : des écoliers en quarantaine en Israël
Rechercher

Coronavirus : des écoliers en quarantaine en Israël

180 écoliers de trois établissements à travers le pays ont été en contact avec des pèlerins chrétiens venus de Corée du Sud ayant contracté le nouveau coronavirus

Des responsables portant des vêtements de protection attendent que les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d'une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Crédit : Ambassade d'Israël à Tokyo)
Des responsables portant des vêtements de protection attendent que les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d'une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Crédit : Ambassade d'Israël à Tokyo)

Près de 200 écoliers israéliens ont été appelés à rester cloîtrés chez eux pendant 14 jours à partir de dimanche après avoir été en contact avec des touristes sud-coréens ayant contracté le nouveau coronavirus, a indiqué le ministère israélien de l’Education.

Ces écoliers, au nombre de 180 et scolarisés dans trois établissements à travers le pays, ont récemment rencontré lors d’excursions pédagogiques des pèlerins chrétiens venus de Corée du Sud, dont 18 ont été diagnostiqués positifs au coronavirus à leur retour dans leur pays, a indiqué dimanche le ministère dans une série de communiqués.

Le ministère de l’Education a aussi ordonné à 18 enseignants et à un garde de sécurité de rester chez eux.

Le ministère israélien de la Santé a publié samedi sur son site le détail des pérégrinations des touristes sud-coréens, demandant aux Israéliens ayant été en contact avec eux de rester en quarantaine et de contacter les autorités sanitaires.

Les autorités ont confirmé vendredi un premier cas de nouveau coronavirus sur une femme qui avait été placée en quarantaine au Japon sur le paquebot Diamond Princess – le plus important foyer de contagion hors de Chine – avant d’être rapatriée cette semaine en Israël.

Un véhicule de l’ambassade attend que les passagers israéliens quittent le navire de croisière Diamond Princess où ils ont passé deux semaines en quarantaine en raison d’une épidémie de coronavirus à bord, le 20 février 2020. (Ambassade d’Israël à Tokyo)

Samedi, les quelque 200 passagers non Israéliens d’un avion en provenance de Séoul n’ont pas pu débarquer à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, les autorités ayant pris de nouvelles mesures d’interdiction d’entrée sur le territoire pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Le ministère de la Santé a affirmé dimanche dans un communiqué que l’interdiction d’entrée s’appliquerait également aux non-Israéliens débarquant du Japon à partir de lundi.

Par ailleurs, une mise en quarantaine à domicile de 14 jours sera obligatoire pour tout Israélien revenant du Japon, de Chine, Corée du sud, Hong Kong, Macao, Singapour et Thaïlande.

« En outre, toute personne ayant séjourné à Taïwan, en Italie ou en Australie au cours des 14 derniers jours et développant les symptômes de la maladie doit être examinée », a indiqué le ministère.

L’épidémie a déjà fait plus de 2 400 morts et a contaminé plus de 77 000 personnes en Chine et plus de 1 100 ailleurs dans le monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...