COVID : face à la hausse des cas, Gantz maintient la task-force militaire
Rechercher

COVID : face à la hausse des cas, Gantz maintient la task-force militaire

Le groupe de travail militaire du coronavirus, l'Unité Ella, devait transférer initialement la responsabilité des enquêtes épidémiologiques à une instance civile le mois prochain

Les soldats israéliens s'entretiennent avec des personnes touchées par le coronavirus pour identifier ceux avec qui elles ont été en contact au siège du Commandement intérieur, à Ramle, le 25 août 2020. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)
Les soldats israéliens s'entretiennent avec des personnes touchées par le coronavirus pour identifier ceux avec qui elles ont été en contact au siège du Commandement intérieur, à Ramle, le 25 août 2020. (Crédit : AP Photo/Sebastian Scheiner)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a expliqué lundi à l’armée israélienne qu’elle pourrait devoir reporter la suppression prévue de son groupe de travail consacré à la COVID-19 dans un contexte d’inquiétudes croissantes, au sein de l’État juif, face à une nouvelle épidémie possible suite à l’apparition du variant Delta du virus, considéré comme plus contagieux que les autres types de la maladie.

Le nombre de nouveaux cas positifs quotidiens a plus que doublé depuis le 16 juin – passant de 15 par jour à 31, selon une moyenne établie sur une semaine – et ce même si les experts de la Santé affirment que la situation est sous contrôle. Le nombre de cas reste largement inférieur aux centaines ou aux milliers de nouveaux cas quotidiens connus par le pays pendant une grande partie de la pandémie.

« Au vu des données, Gantz a donné l’ordre [à Tsahal] de se préparer au report de la fermeture de l’unité Ella, chargée des enquêtes épidémiologiques et qui coordonne ces enquêtes dans les villes qui connaissent des épidémies », a noté le bureau de Gantz.

Le groupe de travail du coronavirus, appelé Unité Ella, devait transférer initialement la responsabilité des enquêtes épidémiologiques à une instance civile dès le début du mois prochain.

Le ministre de la Défense a aussi donné pour instruction à l’armée israélienne de ne pas arrêter les autres opérations prévues qui sont liées à la pandémie et de se préparer à la possibilité qu’elle doive à nouveau s’investir auprès de la population dans le travail de dépistage de la COVID-19.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...