Alors que la vague de chaleur enveloppe Israël, des incendies se déclenchent
Rechercher

Alors que la vague de chaleur enveloppe Israël, des incendies se déclenchent

Camions et avions de pompier appelés pour combattre un grand incendie près de Beit Shemesh ; des bosquets s’enflamment à Haïfa

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Les pompiers israéliens s'affairent à éteindre un feu de forêt, dans la forêt de Biriya, près de Safed, au nord d'Israël, le 25 avril 2016. (Crédit photo : Basel Awidat/Flash90)
Les pompiers israéliens s'affairent à éteindre un feu de forêt, dans la forêt de Biriya, près de Safed, au nord d'Israël, le 25 avril 2016. (Crédit photo : Basel Awidat/Flash90)

Alors qu’une sévère vague de chaleur est arrivée dimanche sur le pays, les pompiers et les services de secours ont été appelés pour combattre deux grands feux de brousse et d’autres plus petits à travers le pays.

A Luzit, au sud est de Beit Shemesh, près de Jérusalem, les services de secours ont brièvement évacué certains habitants de leurs domiciles alors que les pompiers affrontaient de grandes flammes qui balayaient les forêts de la région.

Avec huit camions de pompiers, quatre avions ont aussi été déployés pour aider à éteindre les flammes.

Plus au nord, dans le quartier Neva Shaanan de Haïfa, un petit bosquet s’est enflammé. Six camions de pompiers ont été appelés pour contrer l’incendie, qui a entraîné un voile de fumée qui couvrait les rues environnantes. Le feu a été contrôlé et n’a entraîné aucun blessé.

Pendant ce temps, la route 85, dans le nord du pays, a été temporairement fermée alors que les pompiers luttaient contre un incendie qui consumait les buissons du bord de la route. A Tel Mond, près de Netanya, un feu s’est déclenché dans un champ. Des camions sont rapidement arrivés sur place pour empêcher les flammes de se répandre dans la communauté.

Un autre feu a été annoncé dans la région d’Abu Ghosh, dans les collines entourant Jérusalem.

A Petah Tikva, un incendie s’est déclenché près d’un jardin d’enfants après un contact entre un arbre et des câbles électriques. Les pompiers ont contrôlé les flammes avant qu’elles ne puissent abîmer le jardin d’enfants ou le bâtiment résidentiel où il se trouve.

Les incendies interviennent alors qu’une vague de chaleur particulièrement torride est annoncée pour la première moitié de la semaine.

Tourists and Israelis enjoy the beach in Eilat. (photo credit: Nati Shohat/Flash90)
Touristes et Israéliens sur une plage d’Eilat. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Les météorologues ont prévu que les températures à Jérusalem montent jusqu’à 37°C pendant la journée et ne descendent qu’à 28°C la nuit.

Tel Aviv devrait monter jusqu’à 39°C le jour, 25°C la nuit ; entre 25°C et 38°C pour Haïfa ; et entre 25°C et 42°C pour Tibériade.

Dans le sud du pays, il devrait faire 42°C à Beer Sheva pendant la journée et 25°C la nuit, et à Eilat, la ville portuaire la plus au sud, la température devrait atteindre 45°C pendant la journée, et ne descendre qu’à 31°C la nuit.

De forts vent du nord sont aussi attendus le long de la côte dimanche en fin de journée.

Les hautes températures, qui devraient durer pendant encore deux jours, ont entraîné une alerte contre les feux de brousse.

Mardi, la chaleur devrait cesser, avec un léger refroidissement dans la plupart des régions avant une autre baisse mercredi.

Uri Batz, météorologue de longue date, a déclaré au site d’informations Walla que les températures pourraient se rapprocher de leur record pour le mois de mai.

« La vague de chaleur qui atteindra notre région cette semaine sera inhabituellement longue. Elle continuera pendant cinq jours de suite, et les deux premiers jours seront particulièrement chauds », a-t-il dit.

A Eilat, le record du mois de mai a été enregistré le 31 mai 1980, à 45,2°C.

Beer Sheva, dans le nord du Néguev, a connu sa plus haute température enregistrée pour le mois le 21 mai 1970, à 45°C.

Le mois d’avril avait déjà été particulièrement chaud, certaines régions frôlant leurs températures record du mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...