Dagan appelle Netanyahu à mettre l’administration Trump « à sa place »
Rechercher

Dagan appelle Netanyahu à mettre l’administration Trump « à sa place »

Yossi Dagan était l'un des nombreux responsables politiques à avoir fait le déplacement aux Etats-Unis pour la présentation du plan de paix de Trump le 28 janvier

Le responsable du Conseil régional de Samarie Yossi Dagan lors d'une manifestation des responsables d'implantation devant le Bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 4 février 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le responsable du Conseil régional de Samarie Yossi Dagan lors d'une manifestation des responsables d'implantation devant le Bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 4 février 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Yossi Dagan, un leader du mouvement d’implantation, a appelé dimanche le Premier ministre Netanyahu à remettre l’administration Trump « à sa place » et à procéder immédiatement à l’annexion des territoires en Cisjordanie, malgré l’opposition américaine.

« La période du haut commissaire est terminée », a écrit Dagan, un membre du parti du Likud de Netanyahu et président du Conseil régional de Samarie, dans un communiqué.

« J’appelle Benjamin Netanyahu à mettre à sa place notre chère amie l’administration américaine. Parfois, même des amis proches doivent être remis à leur place pour leur dire que c’est notre gouvernement, nous sommes un pays souverain, et la souveraineté sera étendue en Judée et Samarie comme l’attend le public de l’Etat d’Israël », a-t-il ajouté, en utilisant le nom biblique pour la Cisjordanie.

Dagan était l’un des nombreux responsables politiques à avoir fait le déplacement aux Etats-Unis pour la présentation du plan de paix de Trump le 28 janvier.

Netanyahu avait déclaré qu’il présenterait son projet d’annexion des implantations dans la Vallée du Jourdain et en Cisjordanie à l’approbation du cabinet d’ici quelques jours.

Il est ensuite revenu sur cette promesse alors que les Etats-Unis s’opposent à l’annexion israélienne de ces zones avant les élections du 2 mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...