Damas accuse Israël de tirer des roquettes sur Qouneïtra
Rechercher

Damas accuse Israël de tirer des roquettes sur Qouneïtra

Une source militaire a précisé que les tirs de roquettes attribués à Israël n'ont provoqué que des dégâts matériels

Vue sur Qouneitra (Crédit : Flash 90)
Vue sur Qouneitra (Crédit : Flash 90)

Des roquettes tirées par l’armée israélienne se sont abattues sur la province syrienne de Qouneïtra (sud-ouest), frontalière du plateau du Golan, a rapporté lundi l’agence officielle syrienne Sana, sans faire état de victimes.

« L’agresseur israélien se sont abattues sur un hôpital détruit à Qouneïtra ainsi que sur des postes de surveillance » de l’armée syrienne, a affirmé Sana.

Une source militaire citée par l’agence Sana a précisé que les tirs de roquettes n’ont provoqué que des dégâts matériels.

D’après le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, sept roquettes sont tombées sur des positions du régime à Qouneïtra, dont un poste de surveillance, faisant des blessés. Aucun bilan précis n’a été établi par cette ONG pour le moment.

L’armée syrienne a repris lors de l’été 2018 le contrôle de toute la partie sud de la province de Qouneïtra, qui était aux mains des rebelles depuis 2013.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...