Démission du directeur du ministère de l’Éducation
Rechercher

Démission du directeur du ministère de l’Éducation

Shmuel Abuav, qui a dirigé la réponse à la pandémie dans le système scolaire, précise qu'il restera jusqu'à la rentrée scolaire ; le ministre Gallant salue un "partenaire loyal"

Shmuel Abuav du ministère de l'Education s'exprime lors de la 16è conférence annuelle de Jérusalem du groupe "Besheva", le 11 février 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Shmuel Abuav du ministère de l'Education s'exprime lors de la 16è conférence annuelle de Jérusalem du groupe "Besheva", le 11 février 2019 (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Shmuel Abuav, le directeur-général du ministère de l’Éducation qui a mené la lutte contre le coronavirus dans le système scolaire, a informé dimanche le ministre Yoav Gallant qu’il avait l’intention de se retirer après trois ans.

Le ministère a été au cœur d’un conflit avec le syndicat des enseignants au sujet des droits de ces derniers et de la prolongation de l’année scolaire pendant les vacances d’été dans le cadre de la crise Covid-19.

Shmuel Abuav a écrit dans une lettre à Yoav Gallant qu’il était prêt à rester jusqu’à la rentrée scolaire de septembre si nécessaire, selon les médias de langue hébraïque.

« Je termine ce chapitre avec une profonde satisfaction sur les questions importantes que nous avons réussi à promouvoir », écrit M. Abuav.

« Nous sommes dans un moment complexe pour le système éducatif en raison de la pandémie de coronavirus », décrit-il. « C’est pourquoi, si nécessaire, je continuerai à jouer mon rôle pendant les vacances d’été et jusqu’à la rentrée scolaire prochaine ».

Il ajoute : « Au cours de l’année dernière, je me suis occupé de la stabilisation du système, en faisant face quotidiennement à la crise du coronavirus et à son impact considérable sur le fonctionnement du système éducatif ».

M. Abuav est directeur-général du ministère depuis 2017, date à laquelle il a été nommé à ce poste par l’ancien ministre de l’Éducation Naftali Bennett.

Le ministre de l’Immigration, Yoav Gallant, lors d’un événement à Tel Aviv pour les soldats isolés servant dans l’armée israélienne, le 24 janvier 2019. (Tomer Neuberg/Flash90)

Yoav Gallant a publié une déclaration dans laquelle il fait l’éloge de son chef de cabinet, commentant « il m’a beaucoup aidé depuis que j’ai pris mes fonctions et s’est révélé être un partenaire loyal pour faire face aux défis du coronavirus ».

Citant la nécessité de préparer l’année scolaire à venir, M. Gallant a déclaré : « Je m’efforcerai d’amener un candidat approprié à l’approbation du gouvernement dès que possible ».

L’adjoint du ministre, Meir Porush, de l’organisation Yahadout HaTorah, salue un « professionnel » qui « a mené le ministère de l’Éducation à de nombreuses réalisations avec un immense dévouement pendant des années, et a travaillé au profit de tous les enfants israéliens ».

L’ensemble du système éducatif a été fermé pendant deux mois au cours d’un confinement qui a commencé à la mi-mars, les cours étant dispensés à distance.

Les écoles ont rouvert en mai dans le cadre du déconfinement du pays, les infections s’étant atténuées, mais une nouvelle vague a émergé peu de temps après, provenant principalement des écoles et des jardins d’enfants avant de se propager à l’échelle nationale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...