Des clubs juifs argentins commémorent les clubs de foot interdits par les nazis
Rechercher

Des clubs juifs argentins commémorent les clubs de foot interdits par les nazis

Deux clubs sportifs juifs d'Argentine ont honoré leurs homologues de Vienne et de Varsovie qui ont été fermés par les nazis durant la Shoah

(Marcelo Freiberg/ Autorisation de “El partido que no fue” via JTA)
(Marcelo Freiberg/ Autorisation de “El partido que no fue” via JTA)

BUENOS AIRES, Argentine (JTA) – Deux clubs sportifs juifs d’Argentine ont honoré leurs homologues de Vienne et de Varsovie qui ont été fermés par les nazis pendant l’Holocauste.

Les clubs sportifs Hacoaj et Macabi basés à Buenos Aires, dans le cadre des activités du Jour du souvenir de l’Holocauste, portaient les tenues originales des équipes Hakoah Vienne et Makabi Warszaw lors d’un match dimanche.

Les deux institutions ont rendu hommage aux clubs sportifs sionistes européens qui ont souffert de l’Holocauste lors des événements de dimanche, recréant l’atmosphère de l’époque de la Seconde Guerre mondiale et imaginant une rencontre entre les deux clubs. « Le match qui ne s’est pas joué : un hommage au sport juif avant la Shoah » était le titre de l’événement de football.

En 1909, les adeptes du sioniste Max Nordau fondèrent le premier club sportif juif d’Autriche, Hakoah Vienne. Lors d’une tournée en 1921, Hakoah est devenu le premier club continental à battre une équipe anglaise sur son terrain, en battant l’actuelle équipe de Premier League West Ham, 5-1. L’équipe a également remporté le championnat d’Autriche en 1925 et s’est ensuite rendue aux États-Unis en 1926.

L’emblématique club juif européen a été officiellement fermé par les nazis en 1938. Avec plus de 5 000 membres, le club a particulièrement bien réussi en natation et en football. Il a été rouvert en 2008.

Makabi Warszaw a été fondée en 1915 et comptait 3 000 membres qui pratiquaient des sports tels que le basket-ball, le football, la lutte, l’escrime, le tennis et l’aviron.

L’organisation sportive juive argentine, Macabi, a réalisé une réplique exacte de la tenue portée pendant les matchs de football pendant l’Holocauste.

Les répliques de T-shirts font partie de l’exposition en cours dans l’un des principaux clubs de football argentins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...