Des démineurs appelés après la découverte de ballons incendiaires dans le sud
Rechercher

Des démineurs appelés après la découverte de ballons incendiaires dans le sud

Cette découverte survient peu après une fausse alerte à la roquette à Yated, à l'est de la bande de Gaza, et un jour après que des obus de mortier ont été tirés sur le sud d'Israël

Un dispositif explosif présumé a été trouvé attaché à des ballons dans la ville d'Ashkelon, le 5 février 2020. (Police israélienne)
Un dispositif explosif présumé a été trouvé attaché à des ballons dans la ville d'Ashkelon, le 5 février 2020. (Police israélienne)

Des démineurs de la police ont été dépêchés dans la ville côtière d’Ashkelon jeudi, après la découverte d’un engin explosif attaché à plusieurs ballons.

La police a appelé le public à alerter les autorités en cas d’objets suspects et à s’abstenir de s’en approcher.

La semaine dernière a été marquée par des attaques quasi quotidiennes à la roquette et au mortier et par des dizaines d’engins explosifs lancés depuis la bande de Gaza vers le sud d’Israël, atterrissant généralement à l’intérieur ou près des localités les plus proches de l’enclave dirigée par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Des sirènes d’alerte à la roquette ont retenti dans la localité de Yated, dans la région d’Eshkol, au sud d’Israël, près de la frontière de Gaza, plus tôt dans la matinée de jeudi, ce que l’armée a déclaré être une fausse alerte, quelques heures après que des obus de mortier ont été tirés vers la zone depuis la bande, provoquant des frappes aériennes israéliennes de représailles sur des cibles du Hamas dans l’enclave.

L’armée a déclaré qu’elle enquêtait sur ce qui a déclenché la fausse alerte. Dans le passé, de tels incidents se sont produits à cause d’explosions ou de tirs près de la frontière, qui ont été décelés par des capteurs israéliens.

Un engin incendiaire attaché à un ballon est tombé dans un champ situé à proximité de la communauté Netiv Haasara dans la région de Hof Ashkelon autour de Gaza, a déclaré le conseil régional dans un communiqué.

L’objet incendiaire, probablement lancé depuis Gaza par des terroristes palestiniens, a déclenché un incendie dans la zone.

Du personnel sécuritaire a été déployé sur place et « gère l’incident », notait le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...