Des géants de la mode de NYC retrouvés grâce à deux Israéliens
Rechercher

Des géants de la mode de NYC retrouvés grâce à deux Israéliens

La "New York Fashion Rediscovered" (La mode new-yorkaise redécouverte) est un trésor de photographies de designers et de mannequins découverts sur un trottoir de New York

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Mannequins et égéries de la mode à la "New York Fashion Rediscovered", une nouvelle exposition créée par deux Israéliens au Time Square de New York City, juste à temps pour la Fashion Week 2019 (Autorisation ZAZ10TS)
Mannequins et égéries de la mode à la "New York Fashion Rediscovered", une nouvelle exposition créée par deux Israéliens au Time Square de New York City, juste à temps pour la Fashion Week 2019 (Autorisation ZAZ10TS)

Il aura fallu deux Israéliens à New York – un galeriste et un conservateur – pour monter une exposition de photographies de mode historiques qui avaient été découvertes sur un trottoir de la ville.

L’exposition « New York Fashion Rediscovered 1982-1997 » a été inaugurée le 5 septembre au 10 Times Square, à l’occasion de la New York Fashion Week.

L’exposition fait revivre une période intense dans l’industrie de la mode de New York, lorsque les créateurs ont commencé à créer des vêtements de jour et de soirée haut de gamme, ainsi que des vêtements « Power dressing » pour femmes actives.

Les créateurs de mode et les top-modèles ont atteint le statut de célébrité, et les moments célèbres des défilés de mode étaient leurs finales, quand les créateurs marchaient sur la piste, bras dessus bras dessous avec les top-modèles les plus importants de la journée.

Ces moments de joie sont ce qui a été préservé dans les photos de mode de la collection.

La créatrice de mode Anna Sui avec les mannequins Naomi Campbell (à droite) et Linda Evangelista en 1994. (De la collection de Yuriko Tomita)

Parmi les vedettes de la mode qui figuraient sur les photographies il y avait Anna Sui, Donna Karan, Liz Claiborne, Ralph Lauren, Marc Jacobs, Perry Ellis, Isaac Mizrahi, Alber Elbaz, Anne Klein, Geoffrey Beene et Rebecca Moses, BCBG Max Azria, Linda Allard pour Ellen Tracy, Adrienne Vittadini et Gemma Kahng, et les modèles Kate Moss, Cindy Crawford, Naomi Campbell, Linda Evangelista, Christy Turlington, Helena Christensen et Kristen McMenamy.

« Ces moments en or évoquent un temps juste avant l’arrivée de l’appareil photo numérique, des smartphones, de la diffusion en direct, de la Fast Fashion et de la transition entre la production locale et la délocalisation », explique Yaara Keydar, commissaire de l’exposition.

« La mode est une industrie en constante évolution. Cette exposition est une invitation à s’arrêter et à réfléchir sur la mode à travers des moments spontanés, plus grands que nature, d’une beauté intacte et d’un plaisir absolu. »

Créée par ZAZ10TS, une galerie appartenant à Tzili Charney et organisée par Keydar, l’exposition a été extraite de l’importante collection de diapositives 35 mm qui avaient été prises par Kishimitsu Hada et compilées par sa mère, Yuriko Tomita, journaliste de mode, au cours des années 1980 et 1990.

Après un incendie en 2008 dans l’appartement de Tomita, des dizaines de boîtes contenant les archives se sont retrouvées sur le trottoir de la 14e Rue, une artère importante du centre-ville de Manhattan.

Une scénographe, Gaétane Bertol, est passée par hasard et a reconnu que les 25 boîtes avec des légendes japonaises n’étaient rien de moins qu’un trésor de l’histoire de la mode.

Aperçu de l’exposition « New York Fashion Rediscovered » dans la galerie ZAZ10TS à Times Square, New York City. (Avec l’aimable autorisation de ZAZ10TS)

Bertol a gardé les boîtes dans son appartement de Brooklyn pendant 10 ans, et en a parlé par hasard à Charney, qui possède la galerie ZAZ10TS située dans le hall du 1441 Broadway.

Charney en a ensuite parlé à Keydar, avec l’idée de créer une exposition qui rendrait hommage aux designers qui avaient travaillé dans cet immeuble, dont Ralph Lauren et Donna Karan, Liz Claiborne, Marc Jacobs, et les mannequins qui portaient leurs vêtements.

« J’étais scotchée », dit Keydar. « Il y avait plus de 5 000 diapositives – un trésor de photos de tous les grands couturiers américains et des mannequins – Kate Moss, Cindy Crawford, Naomi Campbell – qui marchaient tous sur le podium. »

Keydar a fait des recherches dans la collection de photos pendant un an, puis a numérisé les petites diapositives 35 mm et les a imprimées en grand format.

Les photographies sélectionnées pour l’exposition ont également pris en considération le design intérieur du bâtiment, en utilisant uniquement des photographies qui pouvaient être coordonnées avec le schéma de couleurs Art Déco noir, blanc, gris et or du marbre qui décore le hall.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...