Des logements sociaux à l’est de la Ligne verte ?
Rechercher

Des logements sociaux à l’est de la Ligne verte ?

Le ministre du Logement annonce que les maisons pour les familles à faible revenu dans les quartiers juifs de Jérusalem Est “renforceront notre emprise sur la capitale”

La barrière de sécurité qui sépare le camp de réfugiés de Shuafat de Jérusalem Est, sur la droite, du quartier juif de Pisgat Zeev. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
La barrière de sécurité qui sépare le camp de réfugiés de Shuafat de Jérusalem Est, sur la droite, du quartier juif de Pisgat Zeev. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le ministre du Logement, Yoav Galant, s’attelle à faire progresser les projets de logements sociaux à l’est de la Ligne verte, affirmant que le projet vise à renforcer l’emprise d’Israël sur la capitale, a annoncé jeudi le journal Israel Hayom.

Le ministère a annoncé l’acquisition de 94 nouveaux appartements pour des projets sociaux dans divers quartiers de la capitale. Ceux-ci, pour la première fois, incluent des logements dans des quartiers de Jérusalem Est comme Armon Hanatziv, Ramot Alon, Pisgat Zeev, Neve Yaakov et Har Homa.

Les projets de logements sociaux proposent des foyers aux familles à faible revenu qui ne sont généralement pas en mesure de payer un loyer au prix du marché.

« Chaque appartement que nous achetons est destiné directement à ceux qui en ont le plus besoin », a déclaré Galant dans un communiqué. L’achat de ces maisons, a-t-il déclaré, « aidera à la fois plus de familles et renforcera notre emprise sur la capitale israélienne. »

Israël a annexé Jérusalem Est en 1980 mais cette décision n’a pas été reconnue par la communauté internationale. Les Palestiniens considèrent Jérusalem Est comme leur future capitale, et la plupart des pays refusent de reconnaître une partie de la ville comme la capitale d’Israël, affirmant que c’est une question qui devra être réglée lors des négociations avec les Palestiniens.

Jérusalem Est est, dans les faits, restée largement isolée, la population arabe vivant séparément des quartiers juifs, construits dans les années suivants l’annexion.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...