Des précipitations records balayent le nord du pays
Rechercher

Des précipitations records balayent le nord du pays

Jusqu'à 150 millimètres de précipitation enregistrés dans le nord d'Israël, 200mm sur le mont Hermon ; les pluies devraient continuer pendant le week-end

Des équipes de secours recherchent un adolescent emporté par la crue près du village de Yarka, dans le nord, le 26 décembre 2019. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)
Des équipes de secours recherchent un adolescent emporté par la crue près du village de Yarka, dans le nord, le 26 décembre 2019. (Crédit : Meir Vaknin/Flash90)

Certaines régions du nord ont connu des chutes de pluie records jeudi, lesquelles ont entraîné des montées des eaux et fait une victime.

Harashim et Safed, en Haute-Galilée, et Merom Golan dans le plateau du Golan sont les zones les plus touchées.

Le mont Hermon a enregistré plus de 200 millimètres de précipitations et d’autres régions, 150 millimètres en moins de 24 heures.

C’est Safed qui a connu une journée record avec 126 millimètres de précipitations, une première depuis le début des relevés de records. Le précédent avait été observé en janvier 1969 avec 121 mm de chutes d’eau, d’après des médias en hébreu.

Les communautés de Neve Yaar et Hayogev ont également connu des chutes d’eau d’un niveau inédit.

La pluie a transformé les cours d’eau normalement tranquilles de Galilée en puissants rapides, coûtant la vie à un berger de 27 ans, Majd Qassem Su’ad, balayé par une crue éclair.

Israël avait enregistré un niveau de précipitations inférieur à la moyenne avant la tempête de jeudi, qui sont venus compenser le manque d’eau dans le nord et dans d’autres régions.

Jérusalem et le sud du pays ont connu des pluies plus légères.

Ces conditions météo devraient se poursuivre jusqu’à samedi, avec des craintes de crue dans le désert de Judée et la vallée du Jourdain, et des vents forts devraient frapper le nord et le centre d’Israël.

La pluie devrait se déplacer vers le sud, dans le nord de la région du Néguev pendant le week-end, avec des orages et une baisse des températures dans le pays.

Dans de nombreux endroits du pays, des automobilistes ont dû être extraits de leur véhicule, impuissants face aux chutes d’eau et aux rues inondées.

À Nazareth, un mur s’est effondré, endommageant de nombreux véhicules, mais sans faire de blessés. Des vents forts ont renversé des arbres à Hadera et dans d’autres localités. Des sentiers de randonnée ont été fermés dans des zones du nord du pays en raison des inondations.

Un couple touché par la pluie et les embruns à Tel Aviv, le 26 décembre 2019. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

À Ashdod, un bateau qui tentait d’amarrer dans le port a été emporté sur une plage adjacente. Les autorités portuaires étaient à l’œuvre pour tenter de remettre le bateau à flots.

Le ministère de la Protection de l’environnement n’a pas trouvé de traces de fuites de fioul dans l’eau.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...