Des responsables hassidiques soutiennent de Blasio et ses mesures de confinement
Rechercher

Des responsables hassidiques soutiennent de Blasio et ses mesures de confinement

Les lettres de deux factions rivales de Satmar insistent sur les liens étroits tissés entre Bill de Blasio et la communauté

Des résidents du quartier de Williamsburg dans le district de New York sont installés sur des sorties de secours d'incendie alors que des centaines de personnes sont rassemblées le mardi 28 avril 2020 à l'occasion des funérailles du rabbin Chaim Mertz, un rabbin orthodoxe qui serait décédé du COVID-19. (Todd Maisel via AP)
Des résidents du quartier de Williamsburg dans le district de New York sont installés sur des sorties de secours d'incendie alors que des centaines de personnes sont rassemblées le mardi 28 avril 2020 à l'occasion des funérailles du rabbin Chaim Mertz, un rabbin orthodoxe qui serait décédé du COVID-19. (Todd Maisel via AP)

NEW YORK (JTA) – Deux synagogues hassidiques ont défendu le maire de New York Bill de Blasio d’accusations d’antisémitisme. Elles ont également appelé les membres de leurs communautés à respecter les mesures de distanciation sociale imposées par les autorités.

Les lettres – publiées jeudi par deux factions rivales de la communauté hassidique de Satmar du district de Williamsburg, à Brooklyn – ont salué l’action du maire.

De Blasio, qui entretient une relation privilégiée avec la communauté hassidique, a été très critiqué ces derniers jours pour avoir stigmatisé « la communauté juive » après qu’une importante cérémonie funéraire hassidique a rassemblé dans les rues des milliers de personnes. Les deux lettres ont dénoncé les critiques du maire, notamment ceux qui ont accusé de Blasio d’antisémitisme, tout en appelant leurs communautés à travailler avec les forces de l’ordre afin d’éviter de mettre des vies en danger.

« Nos positions restent cohérentes », a écrit Mayer Rispler, un responsable de la faction Aronim. « Nous n’approuvons aucun comportement qui mette en danger la vie de la population et nous nous engageons à continuer à travailler aux côtés des hommes et des femmes courageux de la police de New York afin d’éviter à nouveau de tels incidents. »

Le maire de New York Bill de Blasio répond à des questions sur la gestion d’un enterrement à Brooklyn, le 29 avril 2020. (Capture d’écran YouTube)

« Dans le même temps, nous voulons condamner les attaques et les propos désobligeants tenus contre notre maire, de la part de personnes extérieures à la communauté ou de personnes dangereuses parmi nous », a écrit Shaul Perlstein, responsable de la faction Zaloynim, dans une lettre qui a été largement partagée sur Twitter. « Nous appelons l’ensemble de la communauté à ne pas se laisser entraîner par de tels points de vue et à ne pas être influencée par ces beaux-parleurs sur Internet, qui tentent d’attiser le feu de la haine. Cela ne se produira jamais. »

Ces lettres ont été publiées à l’issue d’une semaine au cours de laquelle le maire a fait l’objet de cinglantes critiques de la communauté juive suite à un Tweet. Cette semaine, des dizaines de responsables juifs ont signé une lettre réclamant la tenue d’une réunion, et affirmant que le maire avait fait de la communauté juive « un bouc-émissaire » en jouant sur des clichés antisémites.

Mais les lettres des communautés de Satmar ont permis de rappeler au public que les responsables de la communauté restaient étroitement liés au maire.

« La relation étroite entre M. de Blasio et notre communauté remonte à deux décennies au cours desquelles nous avons pu connaître, respecter et apprécier sa compréhension et sa sensibilité aux besoins uniques de notre communauté », a répondu Rispler. « Nous le considérons comme un ami cher et prions pour son succès. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...