Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

Des suprémacistes incitent leurs membres à contaminer Juifs et policiers – FBI

L'agence a intercepté des messages des mouvements néo-nazis et suprématistes blancs encourageant les malades à se rendre dans les lieux de rassemblement des Juifs

Illustration d'un badge du FBI (Crédit : Autorisation Wikipedia)
Illustration d'un badge du FBI (Crédit : Autorisation Wikipedia)

Des groupes d’extrême droite aux Etats-Unis incitent leurs membres à répandre délibérément le nouveau coronavirus mortel aux policiers et aux Juifs, a rapporté dimanche ABC News en citant une alerte du FBI qu’elle a pu consulter.

L’agence a intercepté des messages envoyés par des néo-nazis et des tenants de la suprématie blanche encourageant les membres infectés à essayer de transmettre le virus aux Juifs en se rendant « dans tous les lieux où ils peuvent être rassemblés, y compris les marchés, les bureaux politiques, les commerces et les lieux de culte », a écrit le bureau du FBI à New York dans une alerte envoyée jeudi dernier.

La police a également été suggérée comme cible à attaquer avec des vaporisateurs contenant des fluides corporels.

« Les membres des groupes extrémistes s’encouragent mutuellement à propager le virus, s’il est contracté, par le biais de fluides corporels et d’interactions personnelles », a écrit le FBI, selon le rapport.

Le Secure Communities Network, un groupe qui coordonne la protection des groupes juifs et des synagogues aux États-Unis, a déclaré à ABC que les extrémistes utilisent la pandémie de coronavirus pour promouvoir leurs propres théories de conspiration.

« A mesure que le coronavirus s’est répandu, nous avons observé comment les adeptes de la suprématie blanche, les néo-nazis et d’autres s’en sont servis pour mener leurs propres théories de conspiration, répandre la désinformation et inciter à la violence sur leurs plateformes en ligne » depuis « l’idée que les Juifs ont créé le virus du coronavirus pour vendre des vaccins jusqu’à celle d’encourager les adeptes contaminés à essayer de propager la maladie à la communauté juive et aux forces de l’ordre », a déclaré le directeur du SCN, Michael Masters.

Selon Alex Friedfeld, un chercheur du Centre sur l’extrémisme de l’Anti-Defamation League (ADL), les extrémistes ont commencé à promulguer l’idée en janvier que le coronavirus avait été créé par une cabale de Juifs, à peu près au moment où le virus a été détecté pour la première fois.

« La théorie conspirationniste la plus populaire est que les Juifs utilisent ce virus comme un moyen de faire du profit », a déclaré Friedfeld au Times of Israël la semaine dernière. « Ils disent que les Juifs l’ont fabriqué et vont profiter de l’effondrement des marchés par le biais de délits d’initiés. »

En date de dimanche, 30 000 cas de COVID-19 ont été diagnostiqués aux États-Unis, et au moins 389 personnes sont mortes de la maladie causée par le coronavirus.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.