Rechercher

Des tags antisémites sur le siège du PCF à Chambéry

Parmi les inscriptions retrouvées : des croix gammées et "Sale juif", "traître", ou encore "Marxiste = juif = parasite"

Vue aérienne de Chambéry. (Crédit : YouTube)
Vue aérienne de Chambéry. (Crédit : YouTube)

Des tags antisémites ont été constatés sur le bâtiment de la fédération de Savoie du Parti communiste français (PCF), à Chambéry (Savoie), dans la nuit de vendredi à samedi dernier, a rapporté France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Des croix gammées et d’autres inscriptions peintes à la bombe blanche recouvraient la facade. Des impacts de plomb ont également été constatés dans une vitre et le mur.

Parmi les inscriptions retrouvées : « Sale juif », « traître », ou encore « Marxiste = juif = parasite ».

Le bâtiment avait déjà été dégradé à trois reprises entre l’été 2019 et l’été 2020, ce qui laisse croire à un acte prémédité selon Billy Margueron, secrétaire du PCF Savoie.

Le PCF a porté plainte ce samedi. La sûreté départementale a été chargée des investigations.

La presse a rapporté que la zone n’était pas couverte par la vidéosurveillance, ce qui allait compliquer l’identification des auteurs – qui seraient d’extrême droite, selon Billy Margueron.

Thierry Repentin, maire (PS) de Chambéry, a fermement condamné la dégradation, dénonçant une « abomination insupportable ». « Tous les Démocrates, tous les Républicains la combattent, à Chambéry comme ailleurs. J’adresse mon soutien et ma solidarité aux militants communistes ainsi qu’à celles et ceux qui sont heurtés par ces faits », a-t-il dit.

Les tags ont été recouverts lors d’un rassemblement de soutien organisé ce lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...