Des témoins décrivent l’attaque au couteau de Tel Aviv
Rechercher

Des témoins décrivent l’attaque au couteau de Tel Aviv

L'attaque a eu lieu pendant les prières de Mincha ; les réactions des témoins ont permis de limiter les victimes

Les lieux d'une attaque au couteau à Tel-Aviv le 19 novembre 2015 (Crédit : Juda Ari Gross / Times of Israël)
Les lieux d'une attaque au couteau à Tel-Aviv le 19 novembre 2015 (Crédit : Juda Ari Gross / Times of Israël)

Shimon Vaknin est allé assister à une prière de l’après-midi, qui rassemblait 20 à 30 autres personnes, lorsque les prières ont été interrompues quand l’une des victimes est entrée en titubant dans la pièce cherchant de l’aide et s’est effondrée.

« Nous faisions les prières de Mincha [prière de l’après-midi] », a-t-il décrit.

« En plein milieu des prières, tout à coup, nous avons vu un homme blessé tomber à l’entrée de la synagogue, et un homme derrière lui avec un couteau qui tentait de rentrer à l’intérieur ».

« Quelqu’un a crié ‘c’est un terroriste! ».

Pendant que certains des fidèles tentaient d’aider l’homme blessé, le reste des fidèles a rapidement fermé les portes de la pièce, a-t-il ajouté.

« Nous avons réussi à fermer les portes et il a essayé de la forcer. S’il avait réussi à pénétrer à l’intérieur, il aurait tué les fidèles. Nous avons utilisé toutes nos forces pour ne pas le laisser rentrer à l’intérieur et puis il est allé vers les magasins à proximité pour essayer de blesser quelqu’un là-bas ».

Les hommes à l’intérieur se sont armés de barres et sont partis à la recherche du terroriste et quand ils sont sortis de la pièce, ils ont vu un autre homme sur le sol, également gravement blessé.

« C’était un grand miracle ; c’est un terrible désastre mais cela aurait pu être bien pire ».

Yisrael Bahar, qui travaille dans un magasin près de l’immeuble, a entendu le vacarme à l’extérieur et est sorti voir ce qui se passait.

« Nous avons entendu des cris. Je voyais quelqu’un sur le sol alors qu’un terroriste le poignardait. J’avais une barre avec moi et je l’ai jetée sur lui. Le terroriste a commencé à me courir après, je suis retourné à l’endroit où je travaille et j’ai fermé les portes. Le terroriste s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas entrer et est redescendu. Ensuite, nous avons couru vers le blessé et nous lui avons porté assistance. Il est mort dans mes bras ».

Un autre témoin, identifié par le site hébreu NRG seulement par le nom de Paz, était dans le bâtiment lors de l’attaque.

« Nous étions à l’étage dans un magasin de vêtements. Nous avons vu des gens couverts de sang. L’un d’eux avait été poignardé à la gorge. La police a arrêté le terroriste. La personne qui a été assassinée allait à la prière et a été poignardée dans le cou ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...