Rechercher

Disney+ raconte l’ascension d’Idina Menzel, des bat mitzvah à Broadway

Le documentaire couvre la tournée 2018 de la star de 'Frozen', sur scène et dans la vie, et dévoile des images d’archives, témoins de la jeunesse et de la carrière de la chanteuse

Idina Menzel dans 'Idina Menzel : Which Way to the Stage.' (Crédit : Eric Maldin/Walkman Productions Inc. via la JTA)
Idina Menzel dans 'Idina Menzel : Which Way to the Stage.' (Crédit : Eric Maldin/Walkman Productions Inc. via la JTA)

JTA – Avant de devenir l’une des chanteuses les plus célèbres de son temps, star des spectacles de Broadway « Rent » et « Wicked », incarnation de la reine Elsa dans « Frozen », Idina Menzel a commencé à chanter, adolescente, dans des mariages, bars et bat mitzvah, à Long Island – où elle a passé son enfance – et dans la région de New York.

« Cela a été très formateur », confie Menzel à propos de ses premières expériences de chant dans une interview à la JTA.

« Je crois … que cela a beaucoup joué dans mon éducation musicale et comme chanteuse. J’étais si jeune à l’époque… Je mentais sur mon âge. J’avais 15 ou 16 ans et je m’habillais pour paraitre plus âgée, je portais des talons hauts. J’étais souvent la seule femme dans un groupe de six garçons. »

Dans le nouveau documentaire « Idina Menzel: Which Way to the Stage », présenté en avant-première mondiale à la mi-novembre au festival du film DOC NYC et sur Disney + depuis le 9 décembre, Menzel évoque tous ces moments, revient sur ses pas dans dans la salle où elle se produisait lors des mariages et bar mitzvahs (l’Inn at Fox Hollow à Woodbury, New York).

On y voit également Menzel à Pittsburgh, peu de temps après le massacre de Tree of Life, et elle exprime ce que le sujet lui inspire en tant que personne juive.

Le film, réalisé par Anne McCabe, fait suite à la tournée de Menzel en 2018, avec Josh Groban, qui a concrétisé le rêve de Menzel de voir son nom en tête d’affiche au Madison Square Garden. Il mêle images de concerts, moments intimes en coulisses et images d’archives de la jeunesse et de la carrière de Menzel.

« Quand j’ai appris que la tournée passait par le Madison Square Garden, j’ai réalisé que mon rêve devenait réalité : c’est l’endroit où j’avais toujours voulu jouer, moi qui avais grandi à Long Island et vécu à New York, NYU et ailleurs », confie Menzel.

« Jouer là-bas représentait tellement pour moi : je voulais que ce soit filmé, peu importe ce que je ferais des images. Je sais juste que je voulais en garder une trace, pour en profiter vraiment sur le moment. »

Comme c’est souvent le cas avec les documentaires, le film a un peu évolué par rapport à son objectif initial.

« En cours de tournage … le propos initial a un peu évolué. Au-delà d’un simple documentaire de tournée, on s’est mis à parler de maternité, de la manière de concilier passion, rêves et vie familiale », explique-t-elle. « Cela a été une bonne surprise. »

Dans le documentaire, on voit Menzel avec son fils, pré-adolescent à l’époque, issu de son précédent mariage avec Taye Diggset, mais également son mari, l’acteur Aaron Lohr. On y évoque aussi sa fécondation in vitro.

La tournée que suit le documentaire est arrivée à Pittsburgh deux semaines après le massacre de la synagogue Tree of Life de 2018. Menzel y a chanté la chanson de « Rent », « No Day But Today », devant une foule compacte, à la PPG Paints Arena de Pittsburgh.

Menzel a récemment écrit et interprété une chanson intitulée « A Tree of Life », qui sert de générique de fin d’un récent documentaire de HBO sur la tragédie et ses conséquences.

‘Idina Menzel: Which Way to the Stage’ suit Menzel lors d’une tournée en 2018. (Crédit : Eric Maldin/Walkman Productions Inc. Via la JTA)

A ce moment du film, Menzel porte une chemise imprimée d’une étoile de David et du slogan « Plus fort que la haine ».

« Ce spectacle parle de tolérance », explique Menzel à propos de « Rent » dans le documentaire, alors sur scène à Pittsburgh.

« C’est une histoire d’amour, d’appartenance à une communauté… Je suis ici, dans cette belle ville, moi la petite juive de Long Island. Je pense à la façon dont nous allumons les bougies dans le judaïsme, au choix que nous faisons de la lumière, plutôt que des ténèbres, de l’amour, plutôt que du fanatisme. »

« Ce concert a naturellement un côté tragique, en raison de ce qui s’est passé à Pittsburgh. Je ne pouvais pas l’ignorer. J’ai eu le sentiment que cette chanson était la bonne chanson à ce moment-là, que ma musique pourrait apporter du réconfort, alors je l’ai chantée », confie-t-elle à la JTA.

Le documentaire revient également sur la carrière de Menzel, depuis son succès dans « Rent », au milieu des années 1990 (le sous-titre « which way to the stage », comme le savent les fans de « Rent », est une référence à la première phrase de Menzel dans la comédie musicale) à son deuxième grand succès musical, avec « Wicked », à Broadway en 2003, en passant par sa tentative avortée de carrière pop.

Le documentaire revient également sur l’histoire de « Frozen » et de la chanson emblématique interprétée par Menzel, « Let it Go », entre autres épisodes mémorables, comme la fois où John Travolta a mal prononcé son nom aux Oscars en 2014. (Menzel trouve le tout hilarant.)

La pandémie de COVID-19 n’a pas été le seul obstacle à la réalisation du documentaire, tourné pour l’essentiel il y a quatre ans.

Menzel explique, lors d’une séance de questions-réponses post-projection au DOC NYC, qu’en raison de la diffusion du documentaire sur Disney + et du fait qu’elle est la voix de la reine Elsa, quelques jurons ont dû être retirés, tout comme une scène dans laquelle elle tient une bouteille de vin.

« J’ai perdu les financements à un moment donné, et j’ai donc racheté [le film] », explique Menzel.

« Je voulais avec moi des gens qui y croyaient vraiment, et qui allaient le faire de manière créative. J’ai parié sur moi – je m’efforce de le faire -, et je fais en sorte de m’y tenir. Je suis tellement heureuse que cela se soit concrétisé. »

La chanteuse évoque souvent son admiration pour une autre chanteuse et actrice juive de premier plan, Barbra Streisand. Dans son interview à la JTA, elle fait l’éloge de la manière dont Streisand « vit pleinement son judaïsme ».

Dans le film, Menzel chante « Don’t Rain on My Parade », tiré de « Funny Girl », la version cinématographique de 1968 avec Streisand dans le rôle-titre.

« Je l’aime pour ce qu’elle est. Elle est unique en son genre, et elle a toujours été ainsi, fidèle à elle-même. Elle n’a jamais accepté de changer, pour qui que ce soit. Je pense aussi que, pour une chanteuse, son talent est inégalable. Elle chante de telle manière qu’on a l’impression que ça vient de son âme, sans effort. La façon dont elle raconte l’histoire, par la voix, personne d’autre ne l’a fait, je crois. »

Menzel est sur le point de boucler la boucle, avec un rôle lié à la bar/bat mitzvah : elle devrait jouer dans « You Are So Not Invited to My Bat Mitzvah », film Netflix adapté du roman pour jeunes adultes de Fiona Rosenbloom et réalisé par Sammi Cohen.

Le film mettra à l’affiche Menzel et Adam Sandler, qui a été son mari dans « Uncut Gems », en 2019, et le sera à nouveau dans ce film. (Menzel évoque également la bat mitzvah de son personnage dans ce film des frères Safdie.)

« Nous étions beaucoup plus dysfonctionnels dans ce film », précise Menzel à propos de « Uncut Gems ».

On ignore encore la date de sortie de « You Are So Not Invited to My Bat Mitzvah » mais le film devrait logiquement être sur les écrans en 2023.

Pour l’instant, elle profite du documentaire.

« C’est une telle joie, j’y ai repensé… Je me suis revue petite fille », s’exclame Menzel.

« J’ai toujours cru en moi, encore plus que maintenant, peut-être. Personne n’aurait pu me dissuader de faire ce qu’il fallait pour concrétiser mon rêve. Je savais que j’avais quelque chose à offrir au monde. C’est donc vraiment émouvant pour moi de le voir à l’écran. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.