Dubaï ferme ses bars pour contrer la propagation du coronavirus
Rechercher

Dubaï ferme ses bars pour contrer la propagation du coronavirus

Pendant que d'autres destinations touristiques appliquent des restrictions sévères pour contrôler la crise sanitaire, Dubaï a voulu garder ses portes grandes ouvertes aux voyageurs

Dubaï, Émirats arabes unis, au coucher du soleil. (Britus/iStock)
Dubaï, Émirats arabes unis, au coucher du soleil. (Britus/iStock)

L’émirat de Dubaï, importante destination touristique, a annoncé lundi qu’il allait fermer les bars jusqu’à la fin février, après avoir connu un pic des cas de contamination au coronavirus.

Cette fermeture, qui entrera en vigueur mardi, a été prise « en réponse aux violations croissantes des mesures de prévention », ont indiqué les autorités dans un communiqué.

Parmi les autres mesures décidées figure la réduction de moitié de leur capacité des endroits fermés comme les cinémas et les salles de sport. Les hôtels, les piscines et les plages privées devront fonctionner à 70 % de leur capacité, tout comme les centres commerciaux.

Restaurants et cafés devront fermer à 01h00 du matin.

Pendant que d’autres destinations touristiques appliquent des restrictions sévères pour contrôler la crise sanitaire, Dubaï a voulu garder ses portes grandes ouvertes aux voyageurs étrangers.

Les Émirats ont enregistré récemment un record quotidien de plus de
4 000 cas de contamination au COVID-19, poussant Dubaï à renforcer les mesures visant à endiguer l’épidémie.

La courbe a cependant baissé ces derniers jours, avec 2 730 nouveaux cas lundi, sur une population de 10 millions de personnes.

Les Émirats, qui ont recensé 859 décès, ont été parmi les premiers à lancer en décembre une vaste campagne de vaccination.

Avec plus de trois millions de doses administrées, ils se classent deuxième derrière Israël en termes de pourcentage de la population vaccinée, estime le site allemand de recueil de données Statista.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...