Israël en guerre - Jour 283

Rechercher

Eisenkot accuse Netanyahu de retarder l’opération Rafah par intérêts personnels et politiques

Le Likud a accusé le député HaMahane HaMamlahti de mentir, affirmant que les positions du Premier ministre ne découlent que de considérations sécuritaires

Le législateur HaMahane HaMamlahti Gadi Eisenkot lors d'une interview accordée à la Douzième chaîne, le 15 juin 2024. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Le législateur HaMahane HaMamlahti Gadi Eisenkot lors d'une interview accordée à la Douzième chaîne, le 15 juin 2024. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur les droits d'auteur)

Le législateur du parti HaMahane HaMamlahti, Gadi Eisenkot, qui a servi d’observateur au sein du cabinet de guerre depuis le début de la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza jusqu’au départ de son parti du gouvernement dimanche dernier, a accusé samedi le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’avoir refusé d’organiser un vote autorisant l’armée israélienne à opérer à Rafah, ce qui a retardé le vote de trois mois.

Dans une interview accordée à la Douzième chaîne, Eisenkot, ancien chef d’état-major de Tsahal, a déclaré que le Netanyahu avec lequel il a travaillé au cours des huit derniers mois était « un Netanyahu différent » de celui avec lequel il avait travaillé auparavant lorsqu’il s’agissait de prendre des décisions ».

Au cours des années précédentes, Netanyahu aurait pris des décisions « basées uniquement sur des considérations de sécurité », a déclaré Eisenkot. « Ici, j’ai vu des décisions prises tout à fait différemment, avec des retards […] et des pitreries. »

« Même l’histoire de l’opération de Rafah a mijoté pendant trois mois », a-t-il poursuivi. « Sur leurs chaînes [de médias], ils rapportent que Gadi Eisenkot et Benny Gantz sont ceux qui ont supprimé l’attaque de Rafah, que le Premier ministre est déterminé et veut procéder à Rafah, mais que c’est nous qui le retenons. »

« Au contraire », a déclaré Eisenkot, accusant le Premier ministre d’étirer le processus « comme un chewing-gum ».

Il a déclaré à la Douzième chaîne qu’il pensait que Netanyahu avait agi de la sorte pour des raisons personnelles et politiques.

Dans une déclaration publiée quelques minutes après l’accusation d’Eisenkot, le Likud l’a accusé de mentir.

« Contrairement à ce qu’affirme Eisenkot, c’est le Premier ministre qui a poussé à l’action à Rafah, même au prix d’une confrontation avec les Américains », peut-on lire dans la déclaration.

« Le Premier ministre prend des décisions en permanence, mais pas celles qu’Eisenkot et Gantz ont préconisées, qui signifieraient une capitulation devant le Hamas. »

« Les positions du Premier ministre découlent uniquement de considérations de sécurité nationale, que la majorité du peuple soutient, et non d’une quelconque pression politique », a ajouté le Likud, accusant Gantz et Eisenkot d’avoir quitté la coalition d’urgence en raison d’une tendance à la baisse dans les sondages électoraux.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.