Israël en guerre - Jour 55

Rechercher

Equateur : Correa dénonce un « génocide » à Gaza

Le président socialiste équatorien Rafael Correa annule une visite

Rafael Correa (Crédit : MunicipioPinas/Wikimedia commons/CC BY-SA 2.0)
Rafael Correa (Crédit : MunicipioPinas/Wikimedia commons/CC BY-SA 2.0)

Le président équatorien Rafael Correa a annoncé mercredi qu’il annulait une visite officielle prévue cette année en Israël, dénonçant un « génocide » dans la bande de Gaza en raison de l’opération militaire israélienne.

« Je pensais aller en Israël au deuxième semestre. La visite était programmée, en Palestine également, et évidemment, après ces événements nous avons annulé la visite », a expliqué Rafael Correa dans un entretien avec la presse à Santo Domingo.

Le président socialiste, qui a rappelé pour consultations son ambassadeur en Israël, a jugé « injustifiable » la mort d’enfants et de femmes au cours de l’offensive.

« Nous devons continuer à dénoncer de toutes nos forces ce génocide qui est en train d’être commis », a estimé le dirigeant.

L’Amérique latine s’est montrée ces derniers jours très virulente face à l’intervention militaire israélienne menée dans la bande de Gaza, offrant un soutien inédit quasiment unanime à la bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste du Hamas.

Seule voix discordante à ce jour, la Colombie, dirigée par le président de centre droit Juan Manuel Santos, qui a écarté tout rappel de son représentant diplomatique à Tel Aviv.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.