Excuses de Yamina après que Bennett a dit que les haredim étaient achetables
Rechercher

Excuses de Yamina après que Bennett a dit que les haredim étaient achetables

Le parti nationaliste religieux a déclaré que les propos du ministre avaient été sortis de leur contexte, mais un enregistrement de Zman Yisrael corrobore l'article initial

Naftali Bennett (g) et Aryeh Deri (c) avec le grand-rabbin Yitzhak Yosef (d), avant le mariage de la fille de Yosef, le 2 juin 2016. (Crédit : Yaakov Cohen/Flash90)
Naftali Bennett (g) et Aryeh Deri (c) avec le grand-rabbin Yitzhak Yosef (d), avant le mariage de la fille de Yosef, le 2 juin 2016. (Crédit : Yaakov Cohen/Flash90)

Le parti Yamina a présenté ses excuses dimanche après que son président Naftali Bennett a été enregistré, dans une synagogue de la périphérie de Tel Aviv, délivrant un discours adressé aux fidèles, dans lequel il disait que les partis ultra-orthodoxes étaient disposés à accepter n’importe quelle politique tant qu’ils recevaient un financement pour leurs communautés.

Le parti nationaliste-religieux a déclaré dans un communiqué qu’un article publié par Zman Yisraël, la version hébraïque du Times of Israël, était « déformé et avait sorti les propos [de Bennett] de leur contexte ».

« Le ministre Bennett travaille à la collaboration avec les [politiciens] ultra-orthodoxes et tient en haute estime la population ultra-orthodoxe. Il n’avait aucunement l’intention de blesser [qui que ce soit], et nous nous excusons si quelqu’un a été blessé », indiquait le communiqué.

Bennett s’exprimait à la synagogue Lechu Neranena de Givat Shmuel, une banlieue majoritairement moderne orthodoxe près de Tel Aviv, à la limite de la ville ultra-orthodoxe de Bnei Brak.

« C’est super facile avec les [ultra-orthodoxes] », a déclaré M. Bennett lorsqu’on l’a interrogé sur l’alliance de son parti avec les partis Haredi Shas et Yahadout HaTorah, selon l’article de Zman Yisrael, qui a été corroboré par un enregistrement.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...