« False Flag » : la série israélienne événement sur Canal+
Rechercher

« False Flag » : la série israélienne événement sur Canal+

Cinq israéliens ordinaires sont accusés d'avoir enlevé le ministre de la Défense iranien

Ishai Golan (Capture d'écran  YouTube de la série Hatufim)
Ishai Golan (Capture d'écran YouTube de la série Hatufim)

La chaîne Canal+ a commencé la diffusion de la série israélienne « False Flag » jeudi dernier.

Cette série, créée par Amit Cohen et Maria Feldman, réalisée par Oded Ruskin et produite par Tender Productions, a été récompensée par le Prix du public de la meilleure série aux Séries Mania 2015.

Définie comme un véritable thriller, cette série met en scène cinq protagonistes accusés d’avoir enlevé le ministre de la Défense iranien qui était en visite secrète à Moscou. Ces cinq Israéliens, au profil ordinaire, se retrouvent à la Une des médias du jour au lendemain.

Dépassés par les accusations, le spectateur découvre que ces citoyens, d’apparence normale, sont loin d’être ce qu’ils prétendent.

Accusé d’être des agents doubles, une pression pèse à la fois sur le gouvernement israélien, le Mossad et le Shin Bet qui nient toute implication d’Israël dans l’enlèvement du ministre iranien.

Dans un rythme effréné, la série de seulement huit épisodes, met le spectateur hors d’haleine, le poussant à se questionner sur les liens entre chacun des personnages.

Comme l’explique le JDD, cette série s’inspire de l’assassinat d’un haut dignitaire du Hamas, Mahmoud Al-Mahboud, en 2010 alors qu’il était dans un hôtel à Dubai.

La série est diffusée tous les jeudis à 20H55 sur Canal+.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...