« Fritz Bauer, un héros allemand »
Rechercher

« Fritz Bauer, un héros allemand »

Un film d'espionnage, inspiré d'une histoire vraie, plonge le spectateur dans l'Allemagne post-nazisme

« Fritz Bauer, un héros allemand » est sorti dans les salles mercredi dernier.

Ce film, réalisé par Lars Kraume, a été coécrit avec Olivier Guez. Il retrace le combat du juge Fritz Bauer considéré comme le premier chasseur de nazis allemand.

Ce dernier apprend en 1957 qu’Adolf Eichmann s’est réfugié à Buenos Aires. Devant l’inertie des tribunaux allemands à agir, Fritz Bauer se tourne vers les services secrets israéliens. Le postulat de ce film est « Pour sauver son pays, il faut savoir le trahir ».

Lors d’un entretien avec les Inrocks, Olivier Guez revient sur l’écriture du scénario du film inspiré de son livre « Juifs allemands : impossible retour. » A la suite de la lecture du livre, Lars Kraume l’a contacté pour réaliser un film autour de ce thème.

Si le film se concentre sur la figure de Fritz Bauer, il dénonce néanmoins les rouages des institutions allemandes qui, après la guerre, étaient remplies d’anciens nazis supposés reconvertis, empêchant la justice de faire son travail.

Selon les propos d’Olivier Guez, « Bauer a redonné envie d’être allemand à cette génération qui a grandi dans l’après-guerre. »

Ce film aborde l’après nazisme d’un pays qui fait encore face à ses vieux démons. Dans un contexte géopolitique tendu au coeur de la guerre froide, ce film d’espionnage revient sur une période sombre de l’Allemagne des années 1950.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...