Israël en guerre - Jour 191

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Gal Navon, 30 ans : Ce programmeur informatique était un « phare de bonheur »

Tué alors qu'il tentait de fuir le Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Gal Navon, tué alors qu'il tentait de fuir le Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)
Gal Navon, tué alors qu'il tentait de fuir le Festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre 2023. (Crédit : Autorisation)

Gal Navon, 30 ans, originaire de Ramat Gan, a été assassiné par le groupe terroriste palestinien du Hamas alors qu’il fuyait le Festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre.

Il participait à la rave-party avec son meilleur ami, Joseph Genis, dit Sefi, qui a également été tué par le Hamas alors qu’ils tentaient de repousser les terroristes.

Alina Master s’est cachée dans le même miklat – abri antiatomique – que Gal et Sefi et a été la seule à survivre. Elle a déclaré à la chaîne publique Kan que les deux hommes avaient été blessés par des éclats d’obus après qu’une roquette a touché leur voiture.

Peu de temps après, ils ont entendu des tirs automatiques à l’extérieur et ont rapidement compris que « les terroristes allaient d’un miklat à l’autre et tiraient sur les personnes qui s’y trouvaient ». Lorsque les terroristes sont entrés dans leur miklat, « Sefi et Gal les ont attaqués à mains nues et les ont poussés hors de l’abri (…) et nous avons entendu les tirs automatiques, les cris ont cessé et nous avons compris qu’ils n’étaient plus en vie ».

Gal laisse derrière lui ses parents, Naama et Nir, et sa sœur Maya. Il a été enterré le 11 octobre à Petah Tikva.

Il a servi pendant plus de cinq ans à divers postes au sein du Directorat de la Logistique et des Technologies, notamment pour le développement et la maintenance des systèmes logistiques de l’armée israélienne. Gal avait obtenu un diplôme en informatique au College of Management de Rishon Lezion et travaillait comme programmeur pour la plateforme de paiement Melio au moment de sa mort.

Son patron chez Melio, Or Frenkel, a écrit sur Facebook que Gal était « non seulement un collègue, mais aussi un véritable ami pour tout le monde. Il était un modèle de bonheur et de positivité, et son intelligence était exceptionnelle (…) Il avait le talent de faire ressortir le meilleur de chacun ».

Son ami Gal Waïtzman a écrit sur Facebook. « Navon a toujours su accorder toute son attention aux personnes avec lesquelles il était assis, et même plus que cela. Lorsque vous lui parliez, vous aviez l’impression qu’il s’intéressait vraiment à vous, à chaque mot et à chaque détail. Lorsqu’il racontait une histoire, il vous regardait dans les yeux et vous donnait l’impression d’être vraiment dans la situation. »

« Il était la personne la plus sociable qui soit, plein d’esprit et détendu – une combinaison mortelle et super drôle – intelligent et humble », a ajouté Waïtzman. « Il s’assurait toujours que rien d’intéressant ne se produise lorsqu’il n’était pas là. Il avait toujours le sourire, il était toujours optimiste et positif. »

« Gal et Sefi étaient deux personnes qui vivaient leur vie », a déclaré Naama, la mère de Gal, à Kan. « Ils ont vraiment pris la vie à bras-le-corps. C’est presque comme s’ils savaient qu’elle se terminerait tôt. »

À l’occasion des 30 jours qui se sont écoulés depuis son assassinat, Naama a écrit sur Facebook un hommage à « Gal, ma vie, mon garçon, mon amour ».

« Comment puis-je parler de toi quand tout cela semble vide face à la lumière que tu étais dans la vie. »

« Si intelligent, si brillant, si sensible à tout le monde. Tous ceux qui t’ont rencontré sont tombés sous ton charme en quelques secondes, il y avait tant de joie de vivre en toi que c’est comme si tu étais la vie elle-même. Toutes tes actions étaient une source d’inspiration. »

« Tu n’es peut-être plus là, mais tu te trouves entre les battements de mon cœur », a-t-elle ajouté.

« Je t’aime mon Gal, mon fils, je te remercie pour les merveilleuses années que tu as passées avec nous et qui nous ont rendus heureux et fiers. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.