Gamliel : le Hamas et l’AP encouragent le terrorisme
Rechercher

Gamliel : le Hamas et l’AP encouragent le terrorisme

"C'est le Fatah, c'est le Hamas, et ils influent sur la jeune génération", a expliqué la ministre de l'Egalité sociale au Congrès juif mondial

(G à D) chef des programmes de WJC : Sonia Gomes de Mesquita; la présidente d'Amérique du Nord du WJC : Evelyn Sommer; et la ministre de l'Egalité sociale d'Israël : Gila Gamliel (Crédit  : Autorisation WJC)
(G à D) chef des programmes de WJC : Sonia Gomes de Mesquita; la présidente d'Amérique du Nord du WJC : Evelyn Sommer; et la ministre de l'Egalité sociale d'Israël : Gila Gamliel (Crédit : Autorisation WJC)

NEW YORK – Un haut responsable israélien a déclaré au Congrès juif mondial (WJC) que l’Autorité palestinienne et le Hamas attisent les flammes des attaques terroristes qui ont lieu à travers Israël.

La ministre de l’Egalité sociale, Gila Gamliel, lors d’une réunion avec les responsables du WJC dans leurs bureaux à New York, a déclaré que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, et le chef du Hamas Khaled Meshaal ont tous deux échoué à empêcher l’incitation à la violence.

« Le problème est l’incitation [à la violence] de l’Autorité palestinienne, ce n’est pas seulement le Hamas, il y a Abbas aussi. Ils n’arrêtent pas l’incitation [à la violence]. C’est le Fatah, c’est le Hamas, et ils influent sur la jeune génération », a ajouté Gamliel.

La ministre a également critiqué les dirigeants du monde et les médias pour avoir ignoré la vague de terreur contre les Israéliens – qui a tué sept Israéliens et blessé des dizaines d’autres – dans une vague d’attaque au couteau, à la voiture bélier et des fusillades au cours des dernières semaines.

La plupart des attaques ont eu lieu à Jérusalem, d’autres ont eu lieu dans la banlieue de la capitale, à Tel Aviv et sa banlieue, ainsi que dans le nord d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...